Jeanine Cummins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jeanine Cummins
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
RotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Université Towson
Gaithersburg High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Site web
Œuvres principales
American Dirt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jeanine Cummins est une romancière américaine, née le à Rota (Cadix) (Andalousie, Espagne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Espagne d'un père militaire américain, elle grandit à Gaithersburg (Maryland, États-Unis).

Diplômée de l'Université de Towson, elle passe deux ans en Irlande comme serveuse de bar.

De retour aux USA en 1997, elle vit et travaille à New-York.

Sa première œuvre est un mémoire sur la tentative de meurtre contre son frère et l'assassinat de ses deux cousines dans le Missouri, en avril 1991. Son second ouvrage, le roman The Outside Boy, traite des Travellers, nomades irlandais, gens du voyage, Roms Pavees. L'action de son troisième roman se déroule durant la Grande famine irlandaise de 1845-1852.

Son quatrième livre, American Dirt, sur la violence des cartels au Mexique (Acapulco) et la fuite d'une survivante et de son fils vers la barrière entre les États-Unis et le Mexique, dans les années 2015-2019, lui assure une reconnaissance ambiguë en 2020[1].

Controverse[modifier | modifier le code]

Jeanine Cummins est accusée d'appropriation culturelle par l'écrivaine et militante mexicaine Myriam Gurba. Dans un article paru dans le blog Tropics of Meta au sujet du livre American Dirt , Myriam Gurba avance l'idée que Jeanine Cummins n'a pas la légitimité pour écrire des histoires mettant en scène des personnes issues d'autres communautés que la sienne.[2]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ariane Singer, « « American Dirt », le roman polémique de Jeanine Cummins », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  2. Brice Couturier, OK millennials !, Paris, L'Observatoire, , 331 p. (ISBN 979-10-329-1833-3), p. 276

Liens externes[modifier | modifier le code]