Jeanette Zwingenberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jeanette Zwingenberger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jeanette Zwingenberger est née à Memmingen en 1962[1], elle est historienne de l'art et commissaire d'exposition indépendante. Elle enseigne à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et elle est membre de AICA l'Association internationale des critiques d'art ainsi que du Comité consultatif pour les œuvres d’art de l’UNESCO. Auteur de nombreux catalogues d’expositions de la scène internationale et de livres monographiques, elle collabore régulièrement avec artpress, Beaux-Art, l’œil, Connaissance des Arts et en tant qu’experte d’art des nouvelles tendances http://www.observatoire-art-contemporain.com

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeanette Zwingenberger, docteur en histoire de l’art, publie sa thèse en 1999 chez Parkstone à Londres sur Hans Holbein le Jeune, L'Ombre de la mort . Elle se spécialise dans l'étude des anamorphoses, des images en transformations et des images doubles dans l'histoire de l’art. Elle participe à d'importantes expositions internationales sur ce sujet comme en 2009 aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris : Une image peut en cacher une autre, Arcimboldo, Salvador Dalí, Markus Raetz . En 2011, elle organise à Paris une exposition autour du canibalisme dans l'art : Tous cannibales, à La Maison rouge, fondation Antoine-de-Galbert qui eut beaucoup de succés. Depuis 2000, elle conçoit des expositions avec des artistes contemporains sur lesquels elle écrit comme Juul Kraijer, Agustin Fernandez, Jean Daviot, Max Wechsler, Laurent Mareschal, Erró, Raffi Kaiser, Carlos Pazos, Marc Couturier, Gary Hill, Jean-Pierre Bertrand, Hicham Berrada, Norbert Bisky, Alighiero Boetti, Evgeni Dybsky, Maike Freess, Sébastien de Ganay, Pan Gongkai, Oda Jaune, Anastasia Khoroshilova, Graça Morais, Rui Moreira, Nina Papaconstantinou, ou encore Aïdan Salakhova.

Exposition[modifier | modifier le code]

  • 2019 :
    • Juul Kraijer, Morphogenesis, the life of forms, Galerie Les Filles du Calvaire, 13.03 – 06.04.2019, Paris
  • 2018 :
    • Agustin Fernandez (La Havane 1928 – New York 2006), Paradoxe de la jouissance, Mairie du 4e, Paris, Catalogue ed. Cassi Paris et Agustin Fernandez foundation,
  • 2017 :
    • Participant of the Antarctic Biennale] 16.3-28.3.2017
    • Conference Pan Gongkai, Long Museum (West Bund) Shanghai, 15.4.2017
  • 2016 :
    • Who are your #femaleheroes? 24.6.2016 – 27.8.2016, Galerie Priska Pasquer, Köln
  • 2015 :
    • Oksana Mas : Get together, 12.11.2015-12.1.2016, artfactory, Istanbul.
    • [curated by_Vienna "tomorrow today_2015, Condensed times and imploding worlds, Galerie Hilger 11.9. – 27.9 2015.
  • 2014:
    • Paysages métaphysiques, avec Marc Couturier, Evgeni Dybsky, Raffi Kaiser et Frank Perrin ; Galerie Artvera’s, Genève, - .
  • 2013 :
    • EPITOPOU Nombres, lettres et traces : Parcours d'installations in situ à la Bibliothèque Kaireios avec EvaT Bony, Kostas Bassanos, Anne Brochot, Laurent Mareschal et Nina Papaconstantinou ; Andros, Cyclades, - .
    • Beau paysage – nature en péril. L’âge d’or du paysage hollandais en dialogue avec la scène actuelle, Sélection de la collection de SØR Rusche Sammlung Oelde/Berlin ; Kunsthalle Dominikanerkirche, Osnabrück, - .
  • 2012 :
  • 2011 :
    • 54e Biennale de Venise, Curator of the Collateral Events: Anastasia Khoroshilova, Starie Novosti (Old News), 2.2.2011 – 27.11.2011. organisée par le Musée d'art moderne de Moscou]
    • Tous cannibales, La Maison rouge, fondation Antoine-de-Galbert ; Paris, -.
    • Alles Kannibalen, Me Collectors Room, Thomas Olbricht ; Berlin, -.
    • Propos d'Europe 10 : Des artistes belges ; Fondation Hippocrène, Paris - .
  • 2010 : Propos d'Europe 9.0 : Des Artistes espagnols ; Fondation Hippocrène, Paris, - .
  • 2009 :
  • 2007 :
    • Transformationen, Entgrenzungen, Körperräume ; Villa Oppenheim, Galerie für Gegenwartskunst, Berlin et château d'Oiron.
  • 2006 :

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Catalogues d’expositions[modifier | modifier le code]

  • 2020 :
    • George Legrady, Interweaving Time & Fluid Spaces, University of California, Santa Barbara, 2020.
  • 2019 :
    • «Abel’s Eye, Jeanette Zwingenberger, Cat. Exp. Metamorfoses da Humanidade de Graça Morais, Museu Nacional de Arte Contemporânea – Museu do Chiado, 22.3.-2.6.2019, Lisboa.
    • «Le corps en morceau », dans Les Monstres, impossibles possibles, TDC, n°1122, Canopé, 2019.
    • «Le rapt et la sidération chez Ovide », dans cat. exp. Amour, Une histoire des manières d’aimer, Musée du Louvre-Lens 26.9.2018 – 21.1.2019, Lienart éd. 2018. 978-2-36838-049-9
  • 2017 :
    • «A space for topological reflection, Sébastien de Ganay in Transposition and Reproduction in A Gothic Context, Kerber Verlag Bielefeld, [Kunsthalle Krems, 2017.
    • Vices et vertus, 18.02 - 21.05.2017 Namur. Aïdan Salakhova, Erotisme dissimulé et religions, éd. Stichting Kunstboek.
  • 2016 :
    • Artistes et Architecture, Dimensions variables, Pavillon de l’Arsenal, 16.9.2015 - 17.1.2016 : Corps Réseaux et architecture organique.
    • Melissa Ichiuji, "Polymorphous Doll = Obscure Object of Desire", American University Museum Katzen arts Center, Washington 12.11-18.12.2016
    • MAIKE FREESS - VON BLINDER GEWISSHEIT (Of Blind Certainty), Von der Heydt-Kunsthalle, Wuppertal, Germany, 30.8. 2015 - 3.1.2016, éd Kettler.
    • Rui Moreira, Mudam, Luxembourg. Catalogue d’exposition Oliver Dorfer Galerie Hilger, Vienne.
    • Catalogue d’exposition Norbert Bisky, Kunsthalle Rostock, [Hatje Cantz Verlag] Catalogue d’exposition Dataspaces d’Erró, Galerie Ernst Hilger, Paris.
  • 2013 :
  • 2012 :
    • Êtres chairs : Oda Jaune, Maison de la Culture, Namur.
  • 2010 :
    • Frida Kahlo’s, Human landscape, rétrospective Frida Kahlo, 2010, [Martin Gropius-Bau] Berlin and Kunstforum Wien, éditions Prestel.
  • 2009 :
  • 2007 :
    • Carlos Pazos, En blanc et noir, Institut Cervantes, Paris, ed. Institut Raymond Lulle, Barcelone.
  • 2006 :
  • 2007 :
    • Jean Daviot, Écriture de lumières, Vidéo K.01, édition Le Parvis, Pau.
  • 2005 :
    • L’Œuvre en programme, capcMusée, Bordeaux.
  • 2004 :
  • 2003 :
    • La creazione ansiosa, Galleria Civica d’Arte Moderna et Contemporanea, Palazzo Fori, Verona, articles sur des artistes viennois : Schiele, Schönberg, Kokoschka, Gertl.
    • Raffi Kaiser, Galleria del Leone, Venise.
    • Kinderportait (Portrait d’enfant) Bonn, Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland, Bonn.

Revues[modifier | modifier le code]

  • Conception du hors série, Beaux Arts éditions, La plasticité du langage, .
  • Conception du hors série, art press 2, Tous Cannibales, n° 20,
  • Corps déchets dans l’art contemporain, » Journal français de psychiatrie, 2009/2 (n°33)
  • Molecular interfaces, Une architecture des humeurs R&Sie(n) Le Laboratoire, Paris, n° spéciale, Mouvement, 2010
  • L’art, la mode … et le corps, Arts & Mode : ® évolutions croisée, Œil de la mode, Paris 2009
  • Vertigo, Esthétique et Histoire du Cinéma, Quand écouter c’est voir. Dialogue entre les œuvres de Gary Hill et d’Edgard Varèse, Festival d’Automne, n° 36, 2009
  • Conception du Hors séries, art press 2, Images cachées, n°13,
  • Les corps mutant des artistes, Bio-art, La Revue Rue Descartes du Collège international de philosophie, n°64, La métamorphose, le monde, Puf, printemps 2009
  • From micro/macrocosm to the aesthetic of ruins and waste-bodies, in RES 55/56, université Harvard, été-automne 2009
  • De l'image du diable à celle de la mort, dans Le Diable, Colloque de Cérisy, Paris, 1998, éd. Dervy

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]