Jean de Serres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Serres.
Jean de Serres
Fonction
Historiographe de France
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion
signature de Jean de Serres
signature

Jean de Serres, en latin Joannes Serranus, (1540-1598) est un pasteur calviniste, humaniste et historiographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Villeneuve-de-Berg dans une famille calviniste, il est le frère d'Olivier de Serres. Il part étudier les lettres classiques à l'Académie de Lausanne de 1557 à 1559, puis la théologie à l'Académie de Genève jusqu'en 1566. Il devient ensuite pasteur de l'Église réformée de Jussy. S'étant brouillé avec le consistoire de Genève, il repart à Lausanne où il devient principal du collège.

Sa traduction de Platon ayant établi sa réputation, il est appelé à Nîmes en 1579 pour réformer le collège des arts de la ville. En 1589, il devient pasteur à Orange. Jouissant de la confiance de Henri IV, il est nommé en 1596 historiographe de France et est employé par le roi, soit en France, soit à l'étranger, pour tenter de rapprocher les différentes communions, ce qui lui vaut l'hostilité des deux partis.

Il meurt en 1598 après une courte maladie, que ses contemporains prirent pour un empoisonnement.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • Mémoires de la IIIe guerre civile et des derniers troubles de France, 1570
  • Commentariorum de statu religionis et Reipublicae in Regno Galliae, 1571. Cet ouvrage, imprimé par Jean Crespin, couvre les guerres de religion de 1557 à 1570, et constitue la première histoire de ces guerres établie sur la base des témoignages des réfugiés français établis en Suisse. En 1575, il lui rajoute une quatrième partie allant jusqu'en 1574.
  • Gasparis Colinii, Castellonii, magni quondam Franciae amiralii, vita, 1575
  • Platonis Opera, Genève, 1578. Cette édition, réalisée en collaboration avec Henri Estienne, est considérée comme une édition de référence.
  • De l'Immortalité de l'âme, 1596
  • Inventaire de l'Histoire de France, 1597. Cet ouvrage, écrit en tant qu'historiographe du roi, a été souvent réimprimé avec des continuations.
  • Histoire des choses mémorables avenues en France, depuis l'an 1547 jusques au commencement de l'an 1597, sous le règne de Henri II, François II, Charles IX, Henri III et Henri IV, 1599

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Dardier, Jean de Serres, historiographe du roi, in Revue historique, XXII et XXIII, 1883
  • Stéphanie Duvoux sous la direction de Florence Alazard, Jean de Serres : un irénique au temps des Guerres de Religion, Centre d'études supérieures de la Renaissance, 2007

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]