Jean de Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean de Rouen, en portugais João de Ruão (vers 1480 - 1580) est un sculpteur français actif en Normandie avant d'aller travailler au Portugal à la demande du roi Manuel Ier. Actif de 1510 à 1572, il a été un sculpteur important de la Renaissance portugaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

La porte Especiosa de la cathédrale Vieille de Coimbra
Portail de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Atalaia

Son apprentissage s'est fait en Normandie, sur les chantiers de Gisors et de la cathédrale Notre-Dame de Rouen, où il a probablement collaboré au tombeau des cardinaux d'Amboise.

Entre 1490 et 1520, plusieurs artistes français ont quitté la France pour aller travailler au Portugal ou en Italie.

Il a été appelé au Portugal par le roi Manuel, en 1518. Il s'est installé à Coimbra. Il y a réalisé la chaire de l'église du monastère de la Sainte-Croix de Coimbra[1], œuvre de style français.

On lui attribue encore des Vierges ainsi que le retable de Jean-Baptiste pour le couvent de Celas.

Il a réalisé vers 1528 la sculpture de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de la freguesia d'Atalaia dans la commune de Vila Nova da Barquinha dont les plans ont été faits par João de Castilho[2]. Il a réalisé le portail de l'église

Il a collaboré pendant plus de cinquante ans avec Diogo de Castilho.

En 1530, il a rénové la Porta Especiosa à la cathédrale vieille de Coimbra, il y a introduit le style Renaissance.

En 1537, avec Diogo de Castilho, il a commencé la construction du nouveau monastère de la Serra do Pilar, dans la freguesia de Santa Marinha sur la commune de Vila Nova de Gaia[3].

Vers 1542, il a exécuté le retable de Chapelle du Très saint sacrement de l'église paroissiale de Cantanhede représentant Notre-Dame du Rosaire[4].

À Coimbra, dans les années 1546-1549, on retrouve son nom dans la documentation de l'église de la Miséricorde et sur le collège des Arts

Dans les années 1550, il a travaillé à la cathédrale de Guarda où il a réalisé le grand retable en pierre de Ança, ouvrage dans lequel il s'ouvre à l'influence du maniérisme[5]

Dans un style plus sévère, il exécute la décoration de la chapelle du Trésorier à Saõ Domingos (1559-1565).

En 1559, il a commencé à discuter avec l'université de Coimbra de la construction de l'église Sam Salvador de Bouças ou du Bom Jesus de Matosinhos, qui devait être réalisée en 4 ans. En fait, il a fallu 20 ans pour la réaliser. Elle a été terminée par un autre sculpteur, en 1579, Tomé Velho[6]. L'église a été entièrement rénovée au XVIIIe siècle.

L'absidiole nord de la cathédrale vieille de Coimbra avait été sculptée par Nicolas Chantereine. En 1566, Jean de Rouen a terminé la sculpture de la décoration renaissance et y a réalisé un retable avec Jésus et les apôtres.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le père de Jerónimo de Ruão.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joaquim Martins Teixeira de Carvalho (1861-1921), João de Ruão e Diogo de Castilho, p. 35, Coimbra, Imp. da Universidade, 1921 Biblioteca Nacional de Portugal - Texte
  • Nelson Borges Correia, Annick Barral, João de Ruão, escultor de Renascença coimbrã = Jean de Rouen, sculpteur de la Renaissance à Coĭmbre, Instituto de Historia da Arte, Coimbra, 1980

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]