Jean de Montfort-Castres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean de Montfort.
Jean de Montfort
Titre de noblesse
Comte de Castres
-
Prédécesseur
Successeur
Éléonore de Montfort (d) et Jean V de Vendôme
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Jeanne de Lévis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Éléonore de Montfort (d)
Jeanne de Montfort
Laure de Montfort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Armoiries Montfort-Castres.svg
blason

Jean de Montfort, mort en décembre 1300, fut comte de Squillace, seigneur de la Ferté-Alais, de Bréthencourt, et de Castres-en-Albigeois de 1270 à 1300. Il était fils de Philippe II de Montfort, comte de Squillace, seigneur de la Ferté Alais, de Bréthencourt et de Castres et de Jeanne de Lévis-Mirepoix.

Il succédà à son père mort en 1270 à Tunis au cours de la huitième croisade. Il vécut dans le royaume de Naples où il fut nommé capitaine général de Calabre, en 1299. Il mourut l'année suivante, sans avoir eu d'enfants et malgré trois mariages :

  1. avec Isabella Meletta, fille de Manfred Maletta,
  2. avec Giovanna di Fasanella, dame de Genzano, fille de Pandolfo di Fasanella,
  3. et avec Marguerite de Beaumont-en-Gâtinais, fille de Pierre de Beaumont, comte de Montescaglioso et d'Alba, et de Filippa de Ceccano. Veuve, celle-ci se remaria à Robert II de Dreux, seigneur de Beu.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]