Jean d'Aragon (1317-1348)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant le Moyen Âge
image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, le Moyen Âge et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean d'Aragon
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Père
Mère
Fratrie
Enfants
Frédéric I (en)
Eleonora d'Aragon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean d'Aragon (en italien, Giovanni d'Aragona), encore appelé Jean de Randazzo, Jean de Sicile ou Jean d'Athènes (né en avril ou mai 1317 et mort le à Milo), duc d'Athènes, de Néopatrie et de Randazzo, en 1338 régent de Sicile de 1342 à sa mort est le quatrième fils du roi Frédéric II de Sicile et d'Eléanor d'Anjou.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1339, il combat lors de la bataille de Lipari aux côtés de son frère Orlando d'Aragon.

Jean d'Aragon fut le noble le plus puissant de Sicile durant les règnes de son frère Pierre II de Sicile puis de son neveu Louis Ier de Sicile dont il fut le régent durant sa minorité.

Sa régence sera caractérisée par la diplomatie et la recherche d'un compromis qui a pris fin avec les Vêpres siciliennes. Il réussit à maintenir la paix bien qu'il favorisât le parti catalan contre la noblesse italienne locale. Ainsi, il nomma Blasco II de Alagone, un Catalan, comme successeur. La guerre éclata après sa mort durant l'épidémie de peste noire. Il fut inhumé aux côtés de ses frères dans la cathédrale de Catane.