Jean Vieuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Vieuille
Nom de naissance Jean Vieuille
Naissance
Paris
Décès
Saint Georges de Didonne
Activité principale baryton-basse
Style Musique classique
Opéra
Maîtres Albert Carré, Léon David, Félix Vieuille[1].

Jean Vieuille (, Paris — , Saint Georges de Didonne) est un baryton-basse français d'opéra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Vieuille suit les cours d'Albert Carré, de Léon David et de son oncle Félix Vieuille[1].

Il fait ses débuts dans le rôle du Comte dans les Le nozze di Figaro de Mozart en 1926 au Trianon puis fait une saison à l'Opéra de Strasbourg.

Vieuille chante des opéras de 1928 à 1958 à l'Opéra-Comique et à partir de 1950 également à l'Opéra de Paris. Il chante les rôles de Carmagnola dans Les Brigands, de Nicklauss et de Lindorf dans Les Contes d'Hoffmann, de Dancaïre et d'Escamillo dans Carmen, d'Angelotti dans la Tosca, de Melot dans Tristan und Isolde, de Marcel dans La Bohème et d'Albert dans Werther.

Il chante les premières de[2] :

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Il a également enregistré des chansons de Ciboulette, Monsieur Beaucaire, La Mascotte, Véronique et des mélodies de Hahn pour le label Parlophone[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Vieuille apparaît en 1948 dans Le Barbier de Séville de Jean Loubignac. Il y tient le rôle de Pédrille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kutsch KJ, Riemens L. Grosses Sangerlexikon. Francke, Bern & Stuttgart, 1987.
  2. Wolff S. Un demi-siecle d'Opéra-Comique 1900-1950. André Bonne, Paris, 1953.
  3. L'encyclopédie multimedia de la comédie musicale théâtrale en France (1918-1940): http://comedie-musicale.jgana.fr/index.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]