Jean Servais (magistrat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Jean Servais (comédien).
Jean Servais
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Servais vers 1919
Nom de naissance Jean François Mathieu Servais
Naissance
Huy
Décès
Finnevaux, Houyet
Pays de résidence Drapeau de la Belgique Belgique
Profession
Formation

Jean Servais, né à Huy, le et mort à Finnevaux, le fut un procureur général près la cour d'appel de Bruxelles[1]. À l'issue de la Première Guerre mondiale, il intervient dans le cadre de procès pour collaboration et œuvre à la réorganisation de la police judiciaire. Il est nommé Ministre d'État, le . Il enseigne le droit pénal et la procédure civile à l'Université libre de Bruxelles dont il assume la présidence du conseil d'administration dès 1928. En 1946, il fait partie de la commission d'information mise sur pied par Léopold III pour faire état de son comportement depuis 1936 dans le cadre de la question royale[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il fut nommé le 13 décembre 1918 à la suite du décès de Charles de Prelle de la Nieppe qui survint 3 ans plus tôt. Source: Le Vif, 1918-2018, quatre ans de guerre, cent ans d'impacts, hors-série du 19 octobre 2018, p. 59.
  2. Archives de l'état en Belgique

Liens externes[modifier | modifier le code]