Jean Sauvaget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Sauvaget
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
Cambo-les-BainsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean Sauvaget (Niort, - Cambo, ), orientaliste et historien français, professeur au Collège de France.

Après des études à l'École des langues orientales et une licence d'arabe à la Sorbonne il devient membre (en 1924) puis Secrétaire général (en 1929) de l'Institut français de Damas. Il est élu à l'École des hautes études, directeur d'études d'Histoire de l'Orient islamique, en 1937. Il obtient le titre de docteur ès lettres en 1941, et donne alors des cours à l'École des langues orientales, à l'École du Louvre ainsi qu'à l'Université de Paris. En 1946, à l'initiative de Paul Pelliot, il est élu professeur au Collège de France, chaire d'Histoire du monde arabe. Sa leçon d'ouverture du 15 mars 1946 est publiée dans Revue africaine.

Une partie importante de ses recherches et publications sont consacrées aux villes d'Alep et de Damas, en Syrie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Louis Robert, « Jean Sauvaget (1901-1950) », Revue historique, 76e année, t. CCVII, janvier-mars 1952, p. 173-184.

Cette longue notice donnée par un savant de très grand renom détaille l'ampleur et la richesse des apports scientifiques de Jean Sauvaget, en le considérant principalement comme archéologue et historien. Louis Robert renvoie aux notices nécrologiques publiées par Maurice Gaudefroy-Demombynes (1863-1957) dans Syria, 27, 1950, p. 383-385, ainsi que Régis Blachère (1900-1973) dans le Journal asiatique, 239, 1951, p. 1-4 et dans l'Annuaire de l'École des hautes études. Sciences historiques, 1950-1951, p. 13-16.

Articles connexes[modifier | modifier le code]