Jean Sarrus (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Sarrus.
Jean Sarrus
Description de l'image Jean Sarrus.jpg.
Naissance (72 ans)
Puteaux
Nationalité Drapeau de la France France
Profession acteur, chanteur
Films notables La Grande Java
Les Bidasses en folie
Le Grand Bazar
Bons Baisers de Hong Kong

Jean Sarrus est un comédien, réalisateur et musicien français né le à Puteaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été l'un des bassistes de Ronnie Bird et Dick Rivers, Jean Sarrus entre dans le groupe des Problèmes où il joue de la guitare basse. Le groupe devenu Les Charlots connait le succès dans les années 70 et joue dans plusieurs films comiques.

En 1992, il réalise le film Le Retour des Charlots, mais Gérard Rinaldi refuse de participer au projet. L'échec cuisant du film l'endette pour de longues années.

En 1993, il accepte l'aide de l'association La roue tourne, de Janalla Jarnach, qui vient en aide aux acteurs dans le besoin ou la nécessité. Très impliquée dans l'association, l'actrice Josiane Balasko lui demande de faire de la figuration dans son film, Un grand cri d'amour, en 1997.

Il a sorti une biographie du groupe, avec la participation de Gérard Rinaldi. En 1996, il joue le rôle d'un barman dans la série Élisa, un roman photo.

En 2009, Jean Sarrus et son compère Gérard Rinaldi rejoignent la tournée Âge tendre et têtes de bois.

La mort de Gérard Rinaldi en 2012 est pour lui une double peine : il perd l'un de ses meilleurs amis, avec qui il s'était réconcilié depuis 2006, et cette mort annonce la fin des Charlots, dont Rinaldi était l'âme et le moteur, d'autant que, depuis 2009, il était question de reconstituer le groupe tel qu'il était à l'époque, pour faire une suite au film Le Grand Bazar. Avec le décès de Gérard Rinaldi, le projet ne verra jamais le jour.

Depuis la mort de Gérard Rinaldi, Jean Sarrus anime quelques galas en mémoire du groupe en racontant leurs histoires, et chantant les anciennes chansons. Il sort en fin 2012, son nouveau livre Définitivement charlots.

En 2013, il a fait partie des « sociétaires » des Grosses têtes.

En février 2013, il participe au 1er Festival des Charlots à Trazegnies en Belgique, en compagnie de Jean-Guy Fechner et de Richard Bonnot. En avril 2014, à l'occasion du second festival, il remonte sur scène avec les mêmes complices.

Depuis 2016 les Charlots sont officiellement reformés pour fêter le cinquantième anniversaire du groupe Des concerts sont prévus en 2017 et 2018, ainsi qu'un nouvel album.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

De 1966 à 2012, Jean Sarrus a participé à plus de 600 émissions en tant que membre des Charlots, soit comme invité, soit comme présentateur.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Pour la discographie de Jean Sarrus au sein des Charlots, voir Les Charlots#Discographie

Il a aussi composé la musique de quatre films du groupe : Les Fous du stade, Les Charlots font l'Espagne, Bons baisers de Hong Kong et Le Retour des Charlots.

En janvier 1970 Jean Sarrus publie un single chanté en duo avec Janet Woollacott sous le nom de Jean et Janet. Les deux titres, Je T’aime…Normal et Super-Gangsters sont signès Rinaldi et Filippelli.

Le 1er avril 2016 parait la compilation des Charlots Le very maxi meilleur de la crème du top incluant un CD de Jean Sarrus en solo : Quand la mer monte, Le bistrot de l'océan, L'air de la garrigue, La Pitchourie, Viens boire un petit coup à la maison, La queuleuleu, La fête au village, La chenille, Agadou (Pousse l'ananas et mouds le café), La file indienne, Darla dirladada, Salade de fruits, Le rire du sergent, Le travail c'est la santé, Incendie à Rio, Allez à l'eau, A Joinville-le-Pont, Comme de bien entendu, Ha le petit vin blanc (Avec André Bézu), Tout va très bien madame la marquise (Avec Bernard Menez)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean Sarrus, Les Charlots 120 ans de conneries, Scarabée & Compagnie, 1984
  • Jean Sarrus, 100 % Charlots, Ramsay, 2004
  • Jean Sarrus, Définitivement Charlots, éditions Grrr... Art, novembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :