Jean Ruyr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Ruyr (vers 1560-1645), homme d'église, poète, et écrivain est un érudit lorrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Charmes vers 1560, Jean Ruyr fut secrétaire, chanoine, chantre et doyen de l'église de Saint-Dié. Son ouvrage Recherches des sainctes antiquitez de la Vosge, publié une première fois en 1625, est une source souvent citée de l'histoire de la Lorraine et aussi de l'Alsace. Jean Ruyr meurt en 1645 à Saint-Dié[1].

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Triomphes de Pétrarque..., Troyes, chez Claude Garnier, 1588[2].
  • Vie et histoire de Sainct Dié, évesque de Nevers, Troyes, Jean Oudot, 1594[3].
  • Recherches des sainctes antiquitez de la Vosge, Saint-Dié, Jean Marlier, 1625[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]