Jean Rousseau (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Rousseau et Rousseau.

Jean Rousseau, né le à Moulins et mort le à Paris, est un gambiste et théoricien de la musique français.

Élève de Sainte-Colombe, Rousseau vécut, en qualité de maître de musique et de viole, à Paris où il a joui d’un grand prestige en tant qu’enseignant et que théoricien.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Premier et deuxième livres de pièces de viole, avec des exercices sur plusieurs nouvelles manières de l’accorder. Paris : chez l’auteur (s.d.), in-4° oblong.
  • Méthode claire, certaine et facile pour apprendre à chanter la musique sur les tons naturels et transposez ; à toutes sortes de mouvement; avec les règles du port de voix et de la cadence, lors mesme qu’elle n’est pas marquée ; et un éclaircissement sur plusieurs difficultez nécessaires à savoir pour la perfection de l’art. Paris : Christophe Ballard, 1678, in-8°.
    Trois autres éditions ont été publiées à Paris jusqu’en 1707 ; la cinquième a paru à Amsterdam, chez Pierre Mortier (sans date), in-8° de 87 pages. Il y en a une sixième imprimée à Amsterdam, chez Roger.
  • Traité de la viole. Paris : Christophe Ballard, 1687, in-8° de 157 pages.
    Contient : une dissertation curieuse sur son origine ; une démonstration générale de son manche en quatre figures, avec leurs explications ; l’explication de ses jeux différents, et particulièrement des pièces par accords, etc.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]