Jean Richard (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean Richard.
Jean Richard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Monique Richard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Officier de la Légion d'honneur
Prix Broquette-Gonin
Commandeur des Palmes académiques (d)
Grand officier de l'ordre national du Mérite (d)
Commandeur de la Légion d'honneur‎Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Barthélemy Richard est un historien médiéviste français, né au Kremlin-Bicêtre (Seine) en 1921.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Richard intègre l’École des chartes en 1939. Il rédige une thèse intitulée La Bourgogne capétienne aux XIe et XIIe siècles, lui permettant d’obtenir le diplôme d’archiviste paléographe en 1943, tout en suivant les cours de l’École pratique des hautes études.

À sa sortie de l’École, il devient membre de l’École française de Rome. Il travaille d’abord comme archiviste aux Archives départementales de la Côte-d'Or (1943-1955) tout en poursuivant ses recherches en thèse de doctorat (1953). Il devient alors professeur à l’université de Dijon (chaire d’histoire, de littérature et de patois de la Bourgogne) (1955-1988) et doyen de la faculté des lettres (1968-1971).

Au cours de sa carrière, Jean Richard s’est intéressé à de nombreux aspects de l’histoire médiévale, notamment l’histoire des Croisades et celle de la Bourgogne. Il est des tout premiers membres de l'Académie du Morvan, en 1967.

Il est élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres à Paris en 1987 et en assure la présidence en 2002.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le comté de Tripoli sous la dynastie toulousaine (1102-1187), 1945
  • Le royaume latin de Jérusalem, 1953
  • Les ducs de Bourgogne et la formation du duché du XIe au XIVe siècles, Paris, Société Les Belles Lettres, (1re éd. 1954), 570 p. (ISBN 978-2-05-100754-2, présentation en ligne) (thèse)
  • Le cartulaire de Marcigny-sur-Loire (1045-1144), 1957 (thèse complémentaire)
  • Histoire de la Bourgogne, 1957
  • Chypre sous les Lusignans. Documents chypriotes des Archives du Vatican (XIVe et XVe siècles), 1962
  • Simon de Saint-Quentin. Histoire des Tartares, 1965
  • L'esprit de la croisade, 1969
  • Orient et Occident, contacts et relations, 1976
  • La papauté et les missions d'Orient au Moyen Âge, 1977
  • Les relations entre Orient et Occident au Moyen Âge, 1977
  • Histoire de la Bourgogne, 1978 (dir.)
  • Les récits de voyages et de pèlerinages, 1981
  • Le livre des remembrances de la Secrète du Royaume de Chypre (1468-1469), 1983 (en coll. avec T. Papadopoullos)
  • Saint Louis, roi d'une France féodale, soutien de la Terre Sainte, 1983
  • Croisés, missionnaires et voyageurs, 1983
  • Croisades et États latins d'Orient. Points de vue et documents, 1992
  • Histoire des croisades, 1996

Liens externes[modifier | modifier le code]