Jean Rabel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jean-Rabel.

Jean Rabel (vers 1548-1603) fut peintre, graveur et surtout éditeur d’estampes.

Probablement né à Beauvais vers 1548, il est le fils de Jean Rabel, maître orfèvre à Paris et lui-même graveur-éditeur. Il est le père de Daniel Rabel, qui deviendra également peintre.

De son œuvre, il n'est rien resté que des gravures. Il avait une réputation de « bel esprit » et comptait parmi ses amis Jean Dorat, les peintres Dumonstier et Du Peyrat. L'Estoile le regarde comme l’un des premiers artistes de l’époque et Malherbe lui a consacré un sonnet. Familier de la cour, on l'a dit peintre de la reine Louise, ce qui n'est pas prouvé.

Il décède le 4 mars 1603 à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marianne Grivel, « Au sieur Rabel, parangon de la "pourtraicture". Nouvelles recherches sur les peintres-graveurs français de la fin du XVIe siècle : l’exemple de Jean Rabel », in H. Zerner et M. Bayard (dir.), Renaissance en France, renaissance française ?, Paris, 2009, p. 227-292.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sonnet de Malherbe[modifier | modifier le code]

Quelques louanges nonpareiIles
Quelques louanges nonpareiIles
Qu'ait Apelle encor aujourd'hui,
Cet ouvrage plein de merveilles
Met Rabel au-dessus de lui.
L'art y surmonte la nature,
Et si mon jugement n'est vain,
Flore lui conduisait la main
Quand il faisait cette peinture.
Certes il a privé mes yeux
De l'objet qu'ils aiment le mieux,
N'y mettant point de marguerite
Mais pouvait-il être ignorant
Qu'une fleur de tant de mérite
Aurait terni le demeurant.

Livres édités par Jean Rabel[modifier | modifier le code]

  • Sibyllarum duodecim oracula (les oracles des douze Sybilles), Paris, 1586, pet. in-f°.
  • Les Antiquités et singularités de Paris, Paris, 1588, pet-in 8°.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1-12 : Les 12 Sybilles
  • 13 : La Ste Vierge avec l’enfant Jésus
  • 14 : Le couronnement de la Ste Vierge
  • 15 : Le Saint Suaire
  • 16 : Le martyre de Saint Laurent : Baccio Bandinelli
  • 17-18 : Évêques sur un nuage (2 pièces)
  • 39-40 : Les divinités de la mythologie (22 pièces)
  • 41 : Elisabeth reine d’Angleterre
  • 42 : Antoine de Bourbon
  • 43 : Rémi Belleau
  • 44 : Flaminien de Virague, poète
  • 45 : Charles V empereur
  • 46-47 : Gaspard de Coligny (2 pièces)
  • 48-49 : François de Coligny (2 pièces)
  • 50 : Odet de Coligny
  • 51 : Jean Descaures
  • 52 : Christophe de Thoi
  • 53 : Écosse, roi Jacques VI
  • 54 : Écosse, roi Jacques VI
  • 55 : Marie Stuart
  • 56 : François Ier
  • 57 : Henri II
  • 58 : Henri III
  • 59 : Henri III
  • 60 : Henri III
  • 61 : Henri IV
  • 62 : Louis XII
  • 63 : Catherine de Médicis
  • 64 : Louis XII
  • 65 : Louise de Lorraine
  • 66 : Anne, duc de Joyeuse
  • 67 : Michel de l’Hospital
  • 68 : Marguerite de France
  • 69 : Nicolas de Montreux
  • 70 : Marc Antoine de Muret
  • 71 : Jeanne d’Albret, reine de Navarre
  • 72 : Gui du Faur, seigneur de Pibrac
  • 73 : Guillaume Posrel
  • 74 : Pierre Ramus
  • 75 : Emmanuel Philibert
  • 76 : Charles de Bourbon, comte de Soissons
  • 77 : Philippe Strozzi
  • 78 : Jean de Valois
  • 79 : Margueritte de Valois
  • 80 : François Viète

Lien externe[modifier | modifier le code]