Jean Quellien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Quellien, né le à Coutances[1], est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Quellien fait ses études au lycée de Coutances et à l'Université de Caen[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Docteur en histoire et agrégé d'histoire[2], Jean Quellien est professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université de Caen, ancien directeur de l'UFR d'Histoire à l'Université de Caen[3].

Il est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de la vie politique et du mouvement ouvrier en Basse-Normandie.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Opinions et comportements politiques dans le Calvados sous l'occupation allemande (1940-1944), Caen : Presses universitaires de Caen : Centre de recherche d'histoire quantitative : Université de Caen, 2001, 511 p., (ISBN 2-84133-106-7)
  • Les Américains en Normandie, éditions OREP, 2012, 256 p. (ISBN 978-2-8151-0109-7)
  • La Bataille de Normandie. 6 juin-12 septembre 1944. 100 jours en enfer, Paris : Tallandier, (réimpr. 2016), 447 p. (ISBN 979-10-210-0518-1)
  • La Seconde Guerre mondiale, Tallandier, 2015, 784 p.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « La Presse du Pays d'Auge au XIXe siècle », Le Pays d'Auge, n°1, janvier-février 2003, p. 8-16.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]