Jean Pronovost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pronovost.

Jean Pronovost (né le à Shawinigan au Québec) est un joueur de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean est le onzième des douze enfants de sa famille. L'aîné, Marcel, avait déjà marqué la Ligue nationale de hockey quand Jean chaussait ses premiers patins[1]. Marcel fut de tout temps une idole pour Jean[2] Il est aussi le frère de Claude Pronovost qui a joué dans la LNH.

Ses premières couleurs furent celles des Bruins de Victoriaville avant qu'il ne joue dans la ligue junior de l'Ontario - Ontario Hockey League avec les Flyers de Niagara Falls. Premier trophée pour Jean et son équipe qui battent en finale de la Coupe Memorial, les Oil Kings d'Edmonton en 1965. Pronovost reste un an de plus au sein de l'équipe avant de signer pour la formation affiliée aux Bruins de Boston : les City Blazers de Oklahoma où il gagne la Coupe Adam de la Ligue centrale de hockey. Il demeure deux saisons dans l'effectif des Blazers mais les Bruins commettent l'erreur de ne pas le faire signer à l'issue de cette période et Jean s'envole du côté des Penguins de Pittsburgh en 1968.

Sous ses nouvelles couleurs, son talent devient évident et il remporte dès sa première saison dans sa nouvelle franchise, le trophée interne du meilleur joueur dans sa première saison[3].

Au cours des dix saisons qui vont suivre, Jean Pronovost va être un pilier de constance réalisant de très bonnes saisons. En 1975-1976, il s'aligne avec Syl Apps, Jr. et Lowell MacDonald et réalise alors sa meilleure saison avec 52 buts en 80 matchs et devient ainsi le premier membre des Penguins à marquer 50 buts en une saison[4].

En 1978, il est échangé contre Gregg Sheppard des Flames d'Atlanta où il connaît encore deux très bonnes saisons même s'ils n'arrivent pas à se hisser en finale de la Coupe Stanley. Il se rend alors compte que malgré le talent indéniable au sein de l'équipe, il manque tout de même la volonté de gagner[2].

Il a passé ses deux dernières saisons de hockey de la LNH au sein des Capitals de Washington, qui contrairement à son précédent club ont la volonté de gagner, mais ils n'ont pas le talent nécessaire. Il quitte alors la LNH et joue quelques saisons dans la Ligue américaine de hockey ou dans des ligues mineures du Québec.

Carrière d'entraineur[modifier | modifier le code]

Après la fin de sa carrière de joueur professionnel, Jean Pronovost veut devenir entraineur de hockey. Il débute pour la saison 1989-1990 comme assistant-entraineur avec l'équipe de hockey universitaire des Redmen de McGill à Montréal. Pour la saison 1994-1995, il deviendra entraîneur-chef dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec les Cataractes de Shawinigan. Il sera deux saisons entraineur de cette équipe où il compile une fiche de 61 victoires, 39 défaites et 8 nulles. durant ces deux saisons, Pronovost mène son équipe à des fiches de deuxième et de troisième position de la Division Dilio. Son équipe perd en demi-finale à la première saison et en première ronde en deuxième saison.

Pour la saison 1996-1997, Pronovost devient entraineur des Rafales de Québec dans la Ligue internationale de hockey. Il compile une fiche de 41 victoires et 30 défaites pour faire les séries éliminatoires. Après avoir vaincu les Cyclones de Cincinnati en première ronde, les Rafales s'inclinent en deuxième ronde contre les Vipers de Détroit.

Il revient dans la LHJMQ pour la saison 1997-1998 avec les Huskies de Rouyn-Noranda. Il demeure 3 saisons avec cette équipe où il accumule une fiche de 83 victoires, 62 défaites et 15 nulles. Son équipe se classe en première et deux fois en deuxième position de la Division Dilio. En séries éliminatoires, l'équipe s'inclinent en première et deux fois en deuxième ronde.

En 2000, Pronovost quitte le Québec pour être entraineur-chef en Suede pour les RA-73 de Marsta de la deuxième division du Championnat de Suède de hockey sur glace. Il demeure une saison avec cette équipe.

L'année suivante, il revient au Québec dans la LHJMQ avec les Castors de Sherbrooke pour une seule saison.

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • Gagnant de la Coupe Memorial avec les Flyers de Niagara Falls en 1965
  • Nommé sur la deuxième équipe d'étoiles de la JOHA pour la saison 1966.
  • A évolué aux matchs des étoiles de la LNH de 1975, 1976, 1977 et 1978.

Échanges et repêchage[modifier | modifier le code]

  • 21 mai 1968 : Échangé par les Bruins de Boston aux Penguins de Pittsburgh avec John Arbour contre une somme d'argent et le premier choix au repêchage de 1969 des Bruins de Boston (4ième au total), Frank Spring.
  • 12 février 1972 : Sélectionné par l'équipe Miami/Philadelphie au repêchage général des joueurs de l'Association mondiale de hockey.
  • 6 septembre 1978 : Échangé par les Penguins de Pittsburgh aux Flames d'Atlanta contre Gregg Sheppard.
  • 23 juin 1980 : Droits transférés à Calgary à la relocalisation des Flames d'Atlanta.
  • 1 juillet 1980 : Échangé par les Flames de Calgary aux Capitals de Washington contre une somme d'argent.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est devenu un adepte du Born again dans la religion catholique et a travaillé à l'école catholique Emmanuel à Dollard-Des Ormeaux dans l'ouest de l'îLE de Montréal. Il est maintenant retraité et vit à Calgary avec sa femme où il est actif à la Chapelle du calvaire Rock Mountain.


Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1961-1962 Cataractes de Shawinigan LHJPQ[Quoi ?]
1963-1964 Bruins de Victoriaville QJHL[Quoi ?] 9 8 4 12 4
1964 Bruins de Victoriaville C. Memorial 3 0 0 0
1964-1965 Flyers de Niagara Falls OHA-Jr.[Quoi ?] 54 30 40 70 40 11 4 8 12 8
1965 Flyers de Niagara Falls C. Memorial 13 7 12 19 2
1965-1966 Flyers de Niagara Falls OHA-Jr. 48 18 34 52 47
1966-1967 Blazers de Oklahoma City CPHL 68 21 24 45 81 11 5 2 7 12
1967-1968 Blazers de Oklahoma City CPHL 49 25 25 50 41 7 3 4 7 6
1968-1969 Penguins de Pittsburgh LNH 76 16 25 41 41
1969-1970 Penguins de Pittsburgh LNH 72 20 21 41 45 10 3 4 7 2
1970-1971 Penguins de Pittsburgh LNH 78 21 24 45 35
1971-1972 Penguins de Pittsburgh LNH 68 30 23 53 12 4 1 1 2 0
1972-1973 Penguins de Pittsburgh LNH 66 21 22 43 16
1973-1974 Penguins de Pittsburgh LNH 77 40 32 72 22
1974-1975 Penguins de Pittsburgh LNH 78 43 32 75 37 9 3 3 6 6
1975-1976 Penguins de Pittsburgh LNH 80 52 52 104 24 3 0 0 0 2
1976-1977 Penguins de Pittsburgh LNH 79 33 31 64 24 3 2 1 3 2
1977-1978 Penguins de Pittsburgh LNH 79 40 25 65 50
1978-1979 Flames d'Atlanta LNH 75 28 39 67 30 2 2 0 2 0
1979-1980 Flames d'Atlanta LNH 80 24 19 43 12 4 0 0 0 2
1980-1981 Capitals de Washington LNH 80 22 36 58 61
1981-1982 Bears de Hershey LAH 64 35 31 66 18 5 1 1 2 0
1981-1982 Capitals de Washington LNH 10 1 2 3 4
Totaux LNH 998 391 383 774 413 35 11 9 20 14

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de son frère aîné, Marcel, sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. a et b (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/.
  3. (en) Saison 1968-69 des Penguins sur http://www.pittsburghhockey.net.
  4. (en) Saison 1975-76 des Penguins sur http://www.pittsburghhockey.net.
  5. (en) « Jean Pronovost hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database