Jean Pinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Pinet
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean Pinet en 2014

Naissance (87 ans)
Toulouse (Drapeau de la France France)
Institutions Pilote d'essais
Diplôme ENSAM (Angers 1946)
Sup Aéro (1952)
Université Toulouse II-Le Mirail (2011) - Docteur en psychologie et en ergonomie

Jean Pinet, né le à Toulouse, est un ingénieur, un pilote de chasse, un pilote d'essai, un instructeur des pilotes de ligne et un administrateur français.

Études[modifier | modifier le code]

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Ingénieur Arts et Métiers, ingénieur civil de l’aéronautique, pilote de chasse qualifié en France et aux États-Unis, ingénieur navigant d’essais, pilote d’essais, Airline Pilot certifié FAA ATPL, et pilote de ligne certifié DGAC, Jean Pinet a accumulé 6 000 heures de vol.

Il fut dans les tout premiers aux côtés d'André Turcat à piloter le Concorde. En particulier, il fut le premier pilote à franchir le mur du son avec Concorde.

Il a été aussi :

  • Secrétaire général et président de l'Académie nationale de l'air et de l'espace (ANAE);
  • Cofondateur d’EURISCO, Institut européen d'ingénierie et de sciences cognitives ;
  • Cofondateur et co-chairman de l’Icarus Committee, de la Flight Safety Foundation ;
  • Administrateur de la Flight Safety Foundation ;
  • Fondateur de l’association Terre d'envol, dont il est toujours administrateur ;
  • Conseiller chez aeroconseil.

Jean Pinet a tardivement entrepris une thèse de doctorat sur le comportement des pilotes dans des situations inattendues d'extrême urgence. Celle-ci a été soutenue le 30 juin 2011 à l'université Toulouse II-Le Mirail, le candidat étant âgé... de près de 82 ans ! Le titre de docteur en psychologie et en ergonomie lui a été accordé par le jury avec la mention « Très honorable »[1],[2]. Son travail de recherche est aussi illustré dans la discussion sur l’ingénierie cognitive qu’il a eue avec Guy André Boy (en)[3].

Conférencier[modifier | modifier le code]

Jean Pinet va prononcer de nombreuses conférences lors de sa carrière puis lors de sa retraite. À noter celle prononcée le 25 février 2012, devant le groupe régional Côte d'Azur de l'association aéronautique et astronautique de France sur le thème : "Le pilote face à l’inattendu dangereux"[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Legion Honneur Officier ribbon.svg Ordre national du Merite Officier ribbon.svg Medaille de l'Aeronautique ribbon.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Delpiroux, « Du Concorde à la thèse », dans La Dépêche du Midi, 2 juillet 2011, Du Concorde à la thèse
  2. Thèse de Jean Pinet
  3. Guy A. Boy and Jean Pinet, L'être technologique : une discussion entre un pilote d'essais et un chercheur L’Harmattan, Paris.
  4. Le pilote face à l’inattendu dangereux

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]