Jean-Pierre Vallat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean Pierre Vallat)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Pierre Vallat
JP-Vallat.png
Jean-Pierre Vallat
Fonctions
Professeur d'histoire du monde romain occidental
Biographie
Naissance
(68 ans)
Roche-La-Molière (Loire)
Nationalité
Française
Formation
Lycée Claude-Fauriel Saint-Étienne, École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé d'histoire membre de l'École française de Rome
Activité
Historien et archéologue
Autres informations
Domaine
Antiquité romaine

Jean-Pierre Vallat, né le à Roche-la-Molière, est un historien et archéologue français. Membre de l'École française de Rome et professeur agrégé d'histoire lauréat de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, il est professeur émérite d'histoire romaine au laboratoire Anthropologie et Histoire des mondes antiques de l'Université Paris Diderot-Paris 7.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au Lycée Claude-Fauriel à Saint-Étienne, Jean-Pierre Vallat a été admis à l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud entre 1971 et 1975, ou il a eu son agrégation en histoire. Il a rejoint l'École française de Rome de 1978 à 1981[1].

En 1982 il était en poste de chercheur au CNRS, puis chargé de mission du directeur du CNRS (formation des personnels et grands équipements entre 1985 et 1988).

En 1988 il devient vice-président de l’Université Paris 13 Villetaneuse chargé des moyens et membre élu au Conseil national des universités entre 1994 et 1998[2]. Il soutient une habilitation à diriger des recherches en 1997, intitulée Histoire économique et sociale de la Campanie à l’époque romaine.

Il a siégé comme membre élu au Conseil national des universités entre 1994 et 1998 et du bureau national du Syndicat général de l'Éducation nationale CFDT.

Jean-Pierre Vallat rejoint l’Université Paris Diderot-Paris 7 en 2000 où il a dirigé, jusqu'en 2004, l'UFR Sciences humaines.

Il occupera le poste de délégué du président de Paris 7 à la fusion des universités Paris 1, Paris 13, Paris 7, INALCO, Paris 3, etc. entre 2004 et 2007.

En 2012 il obtient le titre de professeur émérite à l’Université Paris-Diderot.

Il occupa aussi le poste de délégué scientifique au Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur entre 2013 et 2015[3].

Recherches et enseignement[modifier | modifier le code]

Domaines de recherche[modifier | modifier le code]

Histoire économique et sociale du monde romain ; histoire agraire (Italie, Campanie et Syrie) ; archéologie ; patrimoine ; muséographie.

Cours[modifier | modifier le code]

  • À Paris 13 Villetaneuse 1989-2000 : cours de licence, master, capes et agrégation Histoire économique, sociale et culturelle de Rome des origines à l'époque impériale.
  • À Paris 7 Diderot 2000 à 2013 : cours de licence, master (archéologie : méthode et exemples), séminaires de doctorat, capes et agrégation : Antiquité de la République romaine à l'Afrique tardive, bourgeoisies municipales à l'époque tardo-républicaine en Italie, questions économiques et sociales du monde romain[4].

Séminaires[modifier | modifier le code]

  • À Villetaneuse de 1985 à 2000 : Notion de monument historique et classement dans divers pays d'Europe l'exemple de la Seine-Saint-Denis
  • À Paris Diderot de 2000 à 2013 :
    • Histoire agraire de la Méditerranée : histoire économique et sociale du monde romain, histoire de l'occupation rurale,
    • Histoire des techniques (instruments aratoires, pressoirs, instruments de mesure cadastrale, groma, pieds, scamna, striga)
    • De la prospection à la quantification des sites ruraux : méthode et exemples
    • Le classement des sites du patrimoine mondial par l'UNESCO : analyse et critique Commande publique pour classer les sites au patrimoine mondial de l'UNESCO : revendications d'identité, d'autochtonie , problèmes religieux et ethniques exemple de Figuig (Maroc)
    • Densité des sites patrimoniaux de l'UNESCO par pays et continents
    • Tourisme de masse, guerres et pillages, urbanisme intensif : conservation, valorisation et destruction de patrimoine. Comparaison internationale (Heritage, lander, surintendances)
    • Le patrimoine marocain dans l'oasis de figuig : carrefour des cultures arabes, berbères, juif

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Activités d'éditeur revue d'histoire rurale[5].
  • Télévision et radio : 2M Maroc, des racines et des ailes 2005, radio protestante 2020, France culture carbone 14 en 2020[6].
  • Films : Figuig labyrinthe de terre et d'eau, 2011, Paris Diderot[7].
  • Film : Dialogue d'une paléographe et de l'archéologue, 2014, le dialogue dans ce film permet de comprendre le rôle de la gueniza, du mizwé et des contacts culturels au sein de la communauté juive de Figuig, mais aussi d'en saisir l'importance dans la tradition juive par le rôle que tiennent les textes sacrés et profanes dans les diverses cultures de l'oasis[8].
  • Film : Figuig carrefour des cultures, 2014, film réalisé en complément du dossier d'inscription de l'oasis au patrimoine mondial de l'humanité. Il fait découvrir les facettes du patrimoine matériel, immatériel et environnemental de Figuig à l'Est du Maroc et au carrefour des routes nord sud du Maghreb[9].

Les trois films ont fait partie du dossier de classement de Figuig sur la liste indicative du Patrimoine de l'Humanité de l'Unesco[10].

Orientations intellectuelles et politiques[modifier | modifier le code]

Prises de position intellectuelles controverses et débats[modifier | modifier le code]

  • D'abord fortement influencé par l'école marxiste de Besançon et du Gramsci, il se rapproche dès 1982 de l'école des Annales et de C. Nicolet et son principal mentor devient J. Andreau (membres de son jury de thèse d'état).
  • Après la publication de la fouille de Settefinestre en Etrurie dirigée par Andrea Carandini à laquelle il a participé en 1979-1980[11],[12], puis à celle de Sao Cucufat au Portugal en 1981 dirigée par Roland Étienne[13], il se rapproche des écoles italienne de (Giuliano Volpe[14]) et anglaise de (Graeme Barker[15]) en développant une analyse complexe des territoires où cohabitent villas esclavagistes, fermes familiales et villages[16], alors que l'école marxiste privilégiait la succession de ces modes d'exploitation et d'occupation des sols[17] (Annales ESC)[18].
  • Ces recherches débouchent sur une mise en cause d'un système esclavagiste unique pour aborder la question du bail en argent ou à part de fruit documenté dès l'époque de Cicéron dans le terme générique et juridique de colonus (colloque de Caen)[19],[20].
  • Il défend l'idée de cycles économiques courts( II°s av II°s ap.) et longs(IV°s av VI°s ap.) imbriqués à l'époque romaine au lieu de la traditionnelle succession de la ferme archaïque à la villa esclavagiste puis au latifundium et au village médiéval.
  • Abordant un autre pan de sa recherche lors de colloques internationaux (Québec 2012) il critique le classement par l'UNESCO des sites inscrits au patrimoine de l'humanité aboutissant à l'accumulation des lieux remarquables à 80 % en France, Italie et Espagne au détriment, entre autres, de l'Afrique. Lors d'une mission au Togo, il propose le classement de dix sites (période protohistorique, mémoire de l'esclavage, habitat colonial, sites de torture, lors de l'indépendance...) au lieu du seul site classé actuellement[21].

Prises de position politiques[modifier | modifier le code]

  • Membre du CERES de D. Motchane et JP Chevènement , il rejoint le club Convaincre de Michel Rocard dont il soutient vivement la candidature aux élections présidentielles de 1981 et 1988.
  • Il se consacre également à la vie associative, et est nommé, en 1999, par le préfet JP Duport médiateur lors de la grève de la faim des sans papiers de Saint-Denis aux côtés de P. Braouezec et B Birsinger.
  • Lié à la famille du Général Soumaré, le chef d'état major des armées en 1960 auprès du président Modibo Keita, il dénonce dans le Nouvel Observateur en 2011 le rôle néocolonial et les intérêts économiques et géopolitiques de la France notamment au Mali ce qui contribue à déstabiliser le pays[22].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles et ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Technologie, économie et société dans le monde romain, Congrès de Côme 27/29 septembre 1979. In: Dialogues d'histoire ancienne, vol. 6, 1980. pp. 351-356 (ISBN 2-251-60251-8).
  • Le vocabulaire des attributions de terres en Campanie, Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, tome 91, n°2. 1979. pp. 977-1014.
  • Cadastrations et contrôle de la terre en Campanie septentrionale (IVe s. av. J.-C., Ier s. ap. J.-C.), Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, tome 92, n°1. 1980. pp. 387-444.
  • À propos d'une inscription de Campanie (Territoire de Mondragone, Masseria Aciti), Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, tome 92, n°2. 1980. pp. 1021-1024.
  • Architecture rurale en Campanie septentrionale du IVe siècle av. J.-C. au Ier ap. J.-C., Actes du Colloque international organisé par le Centre national de la recherche scientifique et l'École française de Rome, Rome 2-4 décembre 1980, 1983. pp. 247-263 (ISBN 2-7283-0058-5).
  • La cité des Ségusiaves à l'époque romaine (Ier siècle av. J. C. au IVe ap. J. C.), J.-P. Vallat, Oxford : B.A.R. , 1981 (ISBN 978-0-8078-3480-0).
  • Statut juridique et statut réel des terres en Campanie du Nord (III-I av. J. C.), Jean-Pierre Vallat], Bari : Quaderni di Storia, 1981 (ISSN 0395-2649 et 1953-8146).
  • L'attitude de la classe dominante romaine des guerres romano-campaniennes aux luttes agraires en Campanie (IVe-Ier s. av. J.-C.), Dialogues d'histoire ancienne, vol. 9, 1983. pp. 217-236
  • Un contrepoids ou pierre d'ancrage de pressoir à Carinola (Campanie septentrionale), Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, tome 98, n°1. 1986. pp. 129-140.
  • Structures agraires en Italie centro-méridionale : cadastres et paysages ruraux, Gérard Chouquer, Monique Clavel-Lévêque, François Favory et Jean-Pierre Vallat, Rome : École française de Rome , 1987 (ISBN 2-7283-0115-8).
  • Utilisations de moyens informatiques en archéologie du paysage, Dialogues d'histoire ancienne, vol. 13, 1987. pp. 315-355 (ISBN 2-251-60366-2).
  • Les structures agraires de l'Italie républicaine, Annales. Économies, sociétés, civilisations. 42ᵉ année, N. 1, 1987. pp. 181-218.
  • Le paysage antique en Syrie : l'exemple de Damas, Syrie. Tome 67 fascicule 2, 1990. pp. 339-367.
  • Archéologie et économie : la quantification dans l'histoire économique du monde romain, Mélanges Pierre Lévêque. Tome 5 : Anthropologie et société. Besançon : Université de Franche-Comté, 1990. pp. 431-446. (Annales littéraires de l'Université de Besançon, 429) (ISBN 2-251-60429-4).
  • Campagnes de la Méditerranée romaine : Occident, Philippe Leveau, Pierre Sillières, Jean-Pierre Vallat, Paris : Hachette , DL 1993 (ISBN 978-2010143601).
  • Étude morphologique de paysages antiques de Syrie, Actes du colloque de Corfou 14-16 mai 1992, Marianne Dodinet Jacques Leblanc Jean-Pierre Vallat, Collection de l'Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité  Année 1994  508  pp. 425-442, (ISBN 2-251-60508-8).
  • L'Italie et Rome : 218-31 av. J.-C., Jean-Pierre Vallat, Paris : Armand Colin , DL 1995 (ISBN 978-2200215309).
  • Le bail romain dans l'historiographie de la Méditerranée occidentale, Exploiter la terre, les contrats agraires de l'Antiquité à nos jours : actes du colloque international tenu à Caen du 10 au 13 septembre 1997 , BHR 1997 (ISBN 2-911369-06-8) .
  • La banlieue nord de Paris : gestion, sauvegarde et conservation du patrimoine, Actes du Colloque Racines et patrimoine : organisé le 23 novembre 1995 par l' Université Paris 13, Centre de recherches sur l'espace, les sociétés et les cultures ; textes réunis par Patrice Boulestin et Pierre Ouzoulias ; sous la dir. de Jean-Pierre Vallat, Paris : Éd. Errance, 1997 (ISBN 2-87772-140-X) .
  • Topographie et étude du parcellaire foncier antique en Campanie septentrionale, Mélanges de la Casa de Velázquez, tome 17, 2001. p. 576.
  • Mémoires de patrimoines sous la direction de Jean-Pierre Vallat, participation de ML Pelus Kaplan , Y Bottineau, Paris : L'Harmattan , DL 2009 (ISBN 978-2-296-06501-7).
  • Le Togo : lieux de mémoire et sites de conscience, sous la direction de Jean-Pierre Vallat ; préface de Miguel Benasayag, Paris : L'Harmattan , DL 2013, cop. 2013 (ISBN 978-2336291178).
  • Figuig, une oasis au cœur des cultures, éditeur Jean-Pierre Vallat, comité scientifique Marianne Cohen, André Del, Laurence Gillot, Paris : L'Harmattan , DL 2014, cop. 2014 (ISBN 978-2-343-02311-3).
  • La géoarchéologie française au XXIe siècle, French geoarcheology in the 21st century, sous la direction de Nathalie Carcaud et Gilles, Paris : CNRS Éditions , 2019. (ISBN 2-271-12993-1).
  • Les mondes romains : questions d'archéologie et d'histoire, sous la coordination de Ricardo Gonzalez Villaescusa, Giusto Traina, Jean-Pierre Vallat, Paris : Ellipses , DL 2020 (ISBN 978-2340033610) .

Comptes rendus[modifier | modifier le code]

  • Le campagne du Ruvo in età romana. Archeologia dello spazio rurale e del popolamento.., Annales. Histoire, Sciences Sociales. 50ᵉ année, N. 5, 1995. pp. 1095-1097.
  • La Daunia nell'età della romanizzazione paesaggio agrario, produzione, scambi, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 47ᵉ année, N. 2, 1992. pp. 422-423.
  • Romans in Northern Campania. Settlement and Land-Use around the Massico and the Garigliano Basin, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 47ᵉ année, N. 2, 1992. pp. 423-425.
  • Un cadastre de pierre, le Salento romain, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 47ᵉ année, N. 2, 1992. pp. 420-422.
  • Recherches archéologiques sur la Syrie du Sud à l'époque hellénistique et romaine, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 45ᵉ année, N. 4, 1990. pp. 904-906
  • Strutture agrarie e allevamento transumante nell'Italia romana; E. Gabba, M. Pasquinucci, R. J. Buck, Agriculture and Agricultural Practice in Roman Law, Historia G. Triane, Le valli grandi veronesi in età romana. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 41ᵉ année, N. 6, 1986. pp. 1313-1317.
  • La necropoli di Campo Consolino, Scavi 1974-1979, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 38ᵉ année, N. 4, 1983. pp. 955-957.
  • Les thermes memmiens : H. Broise, Y. Thébert, Recherches archéologiques franco-tunisiennes à Bulla Regia, II. Les architectures, 1. Les thermes memmiens. Dialogues d'histoire ancienne, vol. 20, n°2, 1994. pp. 425-430.
  • Villa maritima, Xavier Lafon, Annales. Histoire, Sciences Sociales. 57ᵉ année, N. 5, 2002. pp. 1390-1391.

Direction de thèses[modifier | modifier le code]

  • La cour impériale sous l'empereur Claude (41-54 après J-C): modalités et enjeux d'un lieu de pouvoir , Anne-Claire Michel, sous la direction de Jean-Pierre Vallat et JP Guilhembet, 2013.
  • Atelier national de Reproduction des Thèses, Patrimoine et plan local d'urbanisme à Paris : à nouvelles protections, nouveaux patrimoines ? (2000-2006) , Nathalie Méraud, sous la direction de Jean-Pierre Vallat, Lille : 2010.
  • Du chantier à la maquette numérique : architecture, archéologie et informatique, Sahar Ghaderi, sous la direction de Jean-Pierre Vallat et Olivier Bouet, Lille : A.N.R.T., Université de Lille III, 2016.
  • Les boutiques d'Ostie du 1er siècle av. J-C au 5e siècle apr. J-C : l'économie urbaine au quotidien, Julien Schoevaert, sous la direction de Jean-Pierre Vallat et Catherine Saliou, Lille : 2014.
  • Les formes de l'habitat groupé du bassin de l'Ebre, d'Auguste aux premières implantations wisigothiques, Olivier Michel, thèse dirigée par Jean-Pierre Vallat, Lille : 2009.
  • L' Arabie saoudite : patrimoine, identité et mémoire, Sarah Khazindar, sous la direction de Jean-Pierre Vallat, 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME PALAIS FARNÈSE, « ANNUAIRE DES MEMBRES (1873-2011) », sur efrome.it, (consulté le 30 mai 2020)
  2. « Liste des membres élus au Conseil national des universités », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 30 mai 2020)
  3. HCERES Département d’Évaluation de la Recherche, « Évaluation de l’unité : Textes, Représentations, Archéologie », sur hceres.fr, (consulté le 30 mai 2020)
  4. (it) « Cursus intégré », sur Plone site (consulté le 31 mai 2020)
  5. Association d’Histoire des Sociétés Rurales, « Histoire et Sociétés Rurales », sur www.histoire-et-societes-rurales.org, Histoire et sociétés rurales, (consulté le 30 mai 2020)
  6. le-monde-romain-ou-les-mondes-romains
  7. Figuig labyrinthe de terre et d'eau
  8. « Université Paris Diderot | Diderot TV | Dialogue d’une paléographe et d’un archéologue », sur diderot-tv.u-paris.fr (consulté le 1er juin 2020)
  9. Paris Diderot, « Figuig carrefour des cultures », sur YouTube, (consulté le 30 mai 2020)
  10. UNESCO Centre du patrimoine mondial, « Oasis de Figuig - UNESCO World Heritage Centre », sur UNESCO Centre du patrimoine mondial (consulté le 1er juin 2020)
  11. André Tchernia, « La crise de l’Italie impériale et la concurrence des provinces », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques. Archives, no 37,‎ , p. 137–156 (ISSN 0990-9141, DOI 10.4000/ccrh.3252, lire en ligne, consulté le 30 mai 2020)
  12. Andrea Carandini, « Il vigneto e la villa del fondo di Settefinestre nel Cosano: un caso di produzione Agricola per il mercato transmarino (The Vineyard of the Villa of Settefinestre in the Area of Cosa: Agricultural Production for the Overseas Market) », Memoirs of the American Academy in Rome, vol. 36,‎ , p. 1 (ISSN 0065-6801, DOI 10.2307/4238691, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  13. Philippe Leveau, « Échelles d'anthropisation et archéologie des campagnes de Gaule du Sud à l'époque romaine », Méditerranée, vol. 90, no 4,‎ , p. 17–26 (ISSN 0025-8296, DOI 10.3406/medit.1998.3071, lire en ligne, consulté le 30 mai 2020)
  14. Jean-Pierre Vallat, « Giuliano Volpe, La Daunia nell'età della romanizzazione paesaggio agrario, produzione, scambi, Bari, Edipuglia, 1991. », Annales. Histoire, Sciences Sociales, vol. 47, no 2,‎ , p. 422–423 (ISSN 0395-2649 et 1953-8146, DOI 10.1017/s0395264900061771, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  15. R. Bruce Hitchner, « A Mediterranean Valley: Landscape Archaeology and Annales History in the Biferno Valley. Graeme Barker. Leicester University Press, London, 1995. xix + 351 pp., figures, table, bibliography, index. $59.95 (cloth). - The Biferno Valley Survey: The Archaeological and Geomorphological Record. Graeme Barker. editor. Leicester University Press, London, 1995. x + 176 pp., figures, tables, references. $ 45.00 (paper). », American Antiquity, vol. 62, no 1,‎ , p. 170–170 (ISSN 0002-7316 et 2325-5064, DOI 10.2307/282406, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  16. Michael Kulikowski, « Villas and settlements in southern Portugal - FELIX TEICHNER, ENTRE TIERRA Y MAR: ZWISCHEN LAND UND MEER. ARCHITEKTUR UND WIRTSCHAFTSWEISE LÄNDLICHER SIEDLUNGSPLÄTZE IM SÜDEN DER RÖMISCHEN PROVINZ LUSITANIEN (PORTUGAL) Band 1: Texto. Band 2: Katalog und Tafeln (Studia Lusitana 3; Museo Nacional de Arte Romano, Mérida 2008). Pp. 666, Abb. 318 (Band 1). Pp. 457, Taf. 205 (Band 2). (ISBN 978-84-612-7893-0). », Journal of Roman Archaeology, vol. 25,‎ , p. 820–822 (ISSN 1047-7594 et 2331-5709, DOI 10.1017/s1047759400001859, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  17. « CIL I2 », dans Corpus inscriptionum latinarum, De Gruyter, (ISBN 978-3-11-152128-2, lire en ligne), p. 1–2
  18. Jean-Pierre Vallat, Les structures agraires de l'Italie républicaine, PERSEE, (OCLC 754265629, lire en ligne)
  19. Elizabeth Fentress, « Field surveyors in northern Campania - PAUL ARTHUR, ROMANS IN NORTHERN CAMPANIA (Archaeological Monographs of the British School at Rome, no.1, British School at Rome, London1991). 137 pp., 22 figs., 20 plates, indexes. (ISBN 0-904152-15-4). £30. - JEAN PIERRE VALLAT, “LE PAYSAGE AGRAIRE DU PIEDMONT DU MASSIQUE,’ in G. CHOUQUER, M. CLAVEL-LÉVEQUE, F. FAVORY et J.-P. VALLAT, STRUCTURES AGRAIRES EN ITALIE CENTRO-MERIDIONALE (Collection de l'Ecole Française de Rome 100) pp. 315–377. », Journal of Roman Archaeology, vol. 6,‎ , p. 367–370 (ISSN 1047-7594 et 2331-5709, DOI 10.1017/s1047759400011703, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  20. Herman Van Looy, « La continuité de l'hellénisme [La civilisation grecque de l'Antiquité à nos jours (Tome II), publiée sous la direction de Charles Delvoye et Georges Roux] », L'antiquité classique, vol. 38, no 2,‎ , p. 518–521 (ISSN 0770-2817, DOI 10.3406/antiq.1969.1566, lire en ligne, consulté le 1er juin 2020)
  21. « Presses de l’Université Laval – Éditeur universitaire à Québec », sur Presse de l'Université Laval (consulté le 1er juin 2020)
  22. « La France en guerre au Mali, du néo-colonialisme ? », sur leplus.nouvelobs.com (consulté le 30 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]