Jean Picq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picq.

Jean Picq, né le à Neuilly-sur-Seine, est un fonctionnaire français, ancien président de la troisième chambre de la Cour des Comptes et professeur associé à l'Institut d'études politiques de Paris (SciencesPo.).

Formation[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 2004-2011 : Président de chambre
  • septembre 1997 : Président de section à la troisième Chambre de la Cour des comptes chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • décembre 1996 : Réintégré la Cour des comptes
  • 1995-1996 : Secrétaire général de la défense nationale, services du premier ministre
  • 1994 : Président de la mission sur les responsabilités et l'organisation de l'État
  • 1993 : Président de la mission de réflexion sur le rôle et le fonctionnement du ministère des affaires étrangères
  • 1993 : Conseiller maître
  • 1991-1993 : Rapporteur adjoint auprès du Conseil constitutionnel
  • février 1990 : Rapporteur auprès du Conseil constitutionnel
  • 1990-1995 : Réintègre la Cour des comptes
  • septembre 1988 : Directeur général délégué du groupe Livre Hachette
  • 1986-1988 : Conseiller technique au cabinet du Premier ministre
  • 1982-1983 : Directeur financier d'Aérospatiale
  • 1981-1982 : Réintègre la Cour
  • 1979 : Conseiller référendaire
  • 1977-1981: Conseiller technique au cabinet du ministre de la défense
  • 1975-1977 : Chargé de mission au cabinet du secrétaire d'État auprès du ministre de la défense
  • 1975 : Rapporteur au Conseil des impôts
  • 1974 : Auditeur à la Cour des comptes

Distinctions Honorifiques[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Ailes de l'Europe. L'aventure de l'Airbus, Fayard, Paris, 1990
  • Il faut aimer l'État. Essai sur l'État en France, Flammarion, Paris, 1995
  • Vaclav Havel ou la force des sans pouvoirs, Michalon, Paris, 2000
  • Histoire et droit des États. La souveraineté dans le temps et l'espace européens, Presses de Sciences Po, Paris, 2005
  • Une histoire de l'Etat en Europe : Pouvoir, justice et droit du Moyen âge à nos jours, Coll. Manuels, Les Presses de Sciences Po, 1er édition, 2009, 3ème édition 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. JO Légion d'honneur
  2. [1] Décret du 16 mai 2008 paru au Journal officiel de la République française du 17 mai 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]