Jean Parsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Parsy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean Parsy, né le à Lille et mort le au Kremlin-Bicêtre, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est électricien chez Citroën, Jean Cocteau le présente à Louise de Vilmorin et à son frère André avec qui il devient ami[1].

En 1956, il fait partie d'un groupe de jeunes artistes activistes et contestataires (Roger Frezin, Claude Vallois, Pierre Olivier, Jean Brisy, et Lyse Oudoire), avec lesquels il fonde L’Atelier de la Monnaie[2].

Unis par un même esprit de provocation et de fantaisie, et portés par les fortes personnalités de leurs fondateurs, ils font de Lille, pendant les quinze années d’activité de l’association (1957-1972), un foyer de présentation et de diffusion de l’art contemporain.

Il reçoit le Prix Fénéon, en 1964, grâce aux peintres Jean Fautrier et Roger Chastel.

En 1980, il quitte Lille pour Arcueil où il a résidé jusqu'à son décès.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Galerie Eddy Watermann, boulevard Haussman, Paris, 1948 et 1949.
  • Galerie Morihien, en 1948 et 1949.
  • Galerie H. Dupont, boulevard de la Liberté, Lille, 1955.
  • Galerie Jeanne Castel, 6 rue du Cirque, Paris, de 1960 à 1968
  • Galerie Storme, Lille, .
  • Galerie Kappa (Karole et Patrick Masurel), rue de la Clef, Lille, .
  • Galerie Mischkind, Lille, 1973 et 1998.
  • Galerie Geneviève Godar, 10, rue Bartholomé-Masurel, Lille, 1983.
  • La Petite Renarde Rusée, 59840 Lompret, .
  • L'Univers de Jean Parsy à la Galerie 15, à Lille, à l'occasion de la sortie du livre écrit avec Bruno Vouters, « Les Pinces à Linge »,
  • Exposition à la Galerie 37, rue Marle, à La Chapelle-d'Armentières, [3].
  • Exposition de Jean Parsy ou "la profondeur du temps" au bailliage d'Aire sur la Lys, jusqu'au .
  • Exposition à Saint-André-lez-Lille, La Zone de Confusion et la Galerie Geneviève Godar proposent un regard rétrospectif sur l’œuvre de Jean Parsy à l’occasion de la sortie de l’ouvrage "Jean Parsy, Natures Silencieuses" de Katia Djanaïeff, du 1er au .
  • Exposition Jean Parsy, Galerie Minyom, 3 rue de l'Abbé Groult, 75015 Paris 15e, du 23 au [4].
  • Exposition Jean Parsy, Les Gueules de Lou, Paris, du 29-09-2013 à 28-10-2013.
  • Galerie Geneviève Godar, 15, rue des Bouchers, [5]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • Les uns et les autres, 1979
  • De Matisse à nos jours, Lille, 1982
  • Salon du Lions Club du Val de Lys, Wervicq, 1995 et
  • Exposition « L’Atelier de la Monnaie – Lille artistique 1957-1972 », [6]
  • Salle Courmont, 2, rue Courmont (Moulins- Lille),

Divers[modifier | modifier le code]

Il a aussi participé à l'illustration de livres dont "Rouge" (Les Créations B.I.O.)

  • Pendant plus de 20 ans il entretient une correspondance assidue avec le poète Louis-François DELISSE, celle-ci constitue un passionnant échange sur la peinture, l'actualité et la poésie. Cette correspondance est à la disposition de sa famille ou de chercheurs chez Xavier DELISSE, le frère de Louis-François (Contact WhatsApp)

Certaines de ses toiles ont été vues à la Vente du Dimanche le à Versailles ("Versailles Enchères Perrin-Royère-Lajeunesse")

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est cité page 125 dans le livre de Pierre Borel, "Lettres à Pierre Borel, 1951-1963" Par Jean Cocteau, Pierre Borel - Publié par L'Harmattan - NOTA : dans ce livre il est dit par erreur qu'il a travaillé chez Renault
  2. Delphine Rousseau, L'atelier de la Monnaie: Lille artistique, 1957-1972, p. 48, éd. Somogy éditions d'art, 2007, (ISBN 2757201611)
  3. La Voix du Nord, 2 mars 2010, Jean Parsy et Brigitte Wallerand exposent à la Galerie 37 pour un mois
  4. Galerie Minyom, Exposition Jean Parsy, avec une photo du peintre
  5. La Voix du Nord, « Il expose au cœur de sa ville natale : Jean Parsy, le Hopper du Nord »
  6. L' Œil, n° 598 à 600, p. 78-81, éd. Imprimeries réunies., 2008

Lien externe[modifier | modifier le code]