Jean Neuhaus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Neuhaus
Naissance Suisse
Décès Belgique
Nationalité Suisse
Profession

Jean Neuhaus (né le à Lützelflüh, mort le à Schaerbeek) est le fondateur de la chocolaterie Neuhaus, alors à l'époque une pharmacie-confiserie[1]. Il est le père de Frederic Neuhaus et le grand-père de Jean Neuhaus Junior[2]. Selon certaines sources, il est le frère de Charles Neuhaus, fondateur de Côte d'Or[3],[4], selon d'autres l'homonymie est totalement fortuite[5]ou le lien est non-établi[6].

Il va fonder sa pharmacie en 1857 dans la galerie de la reine des galeries royales Saint-Hubert. Ils vendaient à l'origine des confiseries pharmaceutiques (bonbons contre la toux, réglisse contre les maux d'estomac, des guimauves...)[7]. Il s'associa dans un premier temps avec son beau-frère puis après le décès de celui-ci avec son fils Frederic Neuhaus qui le poussa à utiliser du chocolat dans ces confiseries[1]. C'est son petit-fils Jean Neuhaus Junior qui inventa la praline belge.

Galerie de la Reine, Bruxelles

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://huycommerce.be/commerce/chocolatiers/pralines-neuhaus/219
  2. http://www.belgapress.be/03%20nouvelles/nouvellesentree/27neuhaus/27neuhaus.pdf
  3. « BELGISCHE GLORIE. Verkochte Glorie », De Standaard,‎ (lire en ligne)
  4. « Le Belge est accroc au chocolat », Dernière Heure,‎ (lire en ligne)
  5. [1]
  6. [2]
  7. (en) The Temptation of Chocolate, Jacques Mercier