Jean Népomucène Hermann Nast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’art
Cet article est une ébauche concernant l’art.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean Népomucène Hermann Nast
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Tasse et soucoupe de la Manufacture Nast, 1810-1815.

Jean Népomucène Hermann Nast, né en 1754 en Autriche et décédé en 1817 à Paris, est un fabricant de porcelaine français, fondateur de la manufacture éponyme.

Jean Népomucène Hermann Nast naît à Bad Radkersburg (Styrie) le . Il est fils d'un maître-bourrelier[1]. Émigré du Palatinat, il arrive à Paris en 1778. Il travaille dans plusieurs manufactures de porcelaine, dont celle de Vincennes auprès de Lemaire. En 1783, il rachète à ce dernier une fabrique de porcelaine dure installée rue Popincourt, qu'il transfère l'année suivante au 70 rue des Amandiers-Popincourt. Son entreprise deviendra l'une des plus grandes et prestigieuses de la capitale au début du XIXe siècle. Il perfectionne la technique de peinture sur porcelaine : création de décors en relief par application de l'or à la molette, dont il dépose le brevet en 1810[2] ; mise au point de nouvelles couleurs (dont le vert de chrome, dit vert Empire) avec l'aide du chimiste Louis-Nicolas Vauquelin.

Sépulture Nast. Paris, cimetière du Père-Lachaise - Août 2014.

En août 1789, il épouse Marguerite Edmée Lecoutre, fille d'un maître-boulanger[3]. Le couple a deux fils : Henri Jean (né en 1790[4]) et François Jean (né en 1792[5]), associés à leur père dès 1811.

Patron exigeant, il s'avère toutefois attentif au sort de ses ouvriers[6].

Il est maire de Gournay-sur-Marne à partir de 1808[7]. En 1812, il compte au nombre des contribuables parisiens les plus riches. À son décès, sa fortune atteint un million de francs[8], dont une bonne part de biens immobiliers[9].

Il meurt, veuf[10], à Paris le [11]. Il repose au cimetière du Père-Lachaise (37e division, 1re ligne).

Ses fils conservent la direction de la manufacture, que le cadet poursuit seul à partir de 1831 puis vend en 1835.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://books.google.fr/books?id=fB_a0hNtjYEC&pg=PA29&lpg=PA29&dq=nast%2Bbourrelier&source=bl&ots=6ILevxDmGX&sig=vdJFZ-HZYbUFWevqgNdZoBkTTHA&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwin0LThn8vOAhXS0RoKHdkYAsQQ6AEIHDAA#v=onepage&q=nast%2Bbourrelier&f=false.
  2. https://books.google.fr/books?id=D3NDAAAAcAAJ&pg=PA328&lpg=PA328&dq=jean+n%C3%A9pomuc%C3%A8ne+hermann+nast&source=bl&ots=-roBYSDHxL&sig=RfTY3Uf3dA__1NIda4rQTCr5_Ng&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwifysjFk8vOAhWGmBoKHf3uCec4ChDoAQgdMAE#v=onepage&q=jean%20n%C3%A9pomuc%C3%A8ne%20hermann%20nast&f=false.
  3. voir l'acte de mariage aux Archives de Paris - 755. Répertoire alphabétique. Vue 30/50.
  4. voir l'acte de naissance aux Archives de Paris - 1689. Répertoire alphabétique. Vue 3/51. Il épouse Louise Nathalie Guesnier le 28 août 1816 dans le 9e arrondissement ancien. 755. Répertoire alphabétique. Vue 31/50.
  5. voir l'acte de naissance aux Archives de Paris - 1689. Répertoire alphabétique. Vue 4/51.
  6. https://books.google.fr/books?id=fB_a0hNtjYEC&pg=PA27&lpg=PA27&dq=nast%2Bouvriers&source=bl&ots=6ILewCAoF2&sig=AIyueZv1QRHmG9MkNnD_znLG1b8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjCv76OxM_OAhWLVhoKHRCoAFYQ6AEIFDAA#v=onepage&q=nast%2Bouvriers&f=false.
  7. http://www.francegenweb.org/mairesgenweb/resultcommune.php?id=6829.
  8. soit environ 8,7 millions d'euros.
  9. https://books.google.fr/books?id=fB_a0hNtjYEC&pg=PA69&lpg=PA69&dq=jean%2Bnast%2Bfortune&source=bl&ots=6ILewvFvHX&sig=dV1N-oMFl5grKH9fkCp1G4Kc5kQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjT4O7P1M3OAhUCLhoKHSR7C6YQ6AEIIDAC#v=onepage&q=jean%2Bnast%2Bfortune&f=false.
  10. https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/consultation/ir/consultationIR.action?udId=c1p72r542kgj-vvd7jk7xmann&irId=FRAN_IR_042899.
  11. voir l'acte de décès aux Archives de Paris - 1109. Répertoire alphabétique. Vue 21/51.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]