Jean Mentel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Mentel
Buste de Jean Mentelin-Strasbourg (3).jpg
Buste de Jean Mentel (Strasbourg).
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Maison de Mentelin au 7 rue de l'Épine, à Strasbourg. Le 7 et le 9 étaient alors reliés.

Johannes Mentelin ou Mentlin (francisé parfois en Jean Mentel), né en 1410 à Sélestat en Basse-Alsace et mort le à Strasbourg, est un imprimeur-typographe allemand du XVe siècle.

Il est surtout connu pour avoir publié en 1466 à Strasbourg la première Bible imprimée en allemand. Il est le premier à imprimer des livres en Alsace avec Heinrich Eggestein, les deux hommes mettant en application l'invention de Johannes Gutenberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation d'enluminure dans sa ville natale, il s'installe à Strasbourg vers 1440 comme enlumineur au service de l'évêque Robert de Bavière.

Vers 1458, il ouvre son atelier d'imprimerie au 9 de la rue de l'Épine d'où sortiront ses premiers incunables.

En 1460, il publie son premier livre, une bible latine de 49 lignes. En 1466, ce sera la première bible en langue allemande, qui sera reprise comme modèle pour toutes les autres bibles allemandes[1]. La bible de Mentelin fut, jusqu'à la parution de la bible de Luther, réimprimée treize fois dans l'espace sud-allemand.

Les livres édités par Jean Mentel sont surtout des livres religieux, dû à la forte influence de la religion de l'époque. Au total, il a produit une quarantaine d'ouvrages (théologie, littérature, histoire).

Décédé le , il repose en la cathédrale de Strasbourg à gauche des marches du chœur.

Hommages[modifier | modifier le code]

Une rue et un pont portent son nom (Jean-Mentelin) à Koenigshoffen[2].

Un collège porte son nom à Sélestat[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Deloignon (dir.), « Voir le texte saint. Aspects bibliologiques et iconographiques de l’édition incunable, l’exemple de la Bible de Grüninger, 1485 », Bibliologia, vol. n° 40 « Comment le Livre s’est fait livre, La fabrication des manuscrits bibliques (IVe-XVe siècles), Bilan, résultats, perspectives de recherche »,‎ , p. 267-280
  2. Maurice Moszberger (dir.), Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Le Verger, Barr, 2012 (nouvelle éd. révisée), p. 289 (ISBN 9782845741393)
  3. Fiche du collège Jean Mentel sur education.gouv.fr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Buste de Jean Mentel (Bibliothèque humaniste de Sélestat)
  • (de) F. Geldner, Die deutschen Inkunabeldrucker. Ein Handbuch der deutschen Buchdrucker des XV. Jahrhunderts nach Druckorten, première partie,, Das deutsche Sprachgebiet, Hiersemann, Stuttgart, 1968 (ISBN 3-7772-6825-9)
  • (de) H. Harthausen, « Johannes Mentelin », in Severin Corsten (dir.), Lexikon des gesamten Buchwesens (LGB), vol. V, Hiersemann, Stuttgart, 1989 (2e éd. révisée et augmentée), p. 145. (ISBN 3-7772-9904-9)
  • (de) Karl Schorbach, Der Straßburger Frühdrucker Johann Mentelin (1458-1478): Studien zu seinem Leben und Werke, Mayence, 1932
  • (de) E. Voulliéme, Die deutschen Drucker des fünfzehnten Jahrhunderts, Verlag der Reichdruckerei, Berlin, 1922 (2e éd.)
  • Alexandre Dorlan, Quelques mots sur l'origine de l'imprimerie, ou, Résumé des opinions qui en attribuent l'invention à Jean Mentel, natif de Schlestadt, Impr. de F. Helbig, Sélestat, 1840, 38 p.
  • Hubert Meyer, « Johannes Mentelin » in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 26, p. 2599
  • Michelle Meyer, Les premiers temps de l'imprimerie : Jean Mentelin, primo typographiae inventori, Prospective 21, Strasbourg, 2001 (réed.), 115 p. (ISBN 2-905871-25-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]