Jean Mazeaufroid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Mazeaufroid
Image dans Infobox.
Jean Mazeaufroid en 1994
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Nationalité
Activités

Jean Mazeaufroid, né à Limoges le et décédé le , est un plasticien contemporain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Mazeaufroid a participé en 1971 à la création du groupe Textruction, avec notamment Georges Badin, Gérard Duchêne, Gervais Jassaud et Michel Vachey.

La relation peinture/écriture se révèle à travers ses premiers travaux sur bannières et banderoles dans les années 1970/1971, les croisements de textes politiques et érotiques de 1972 puis le passage au module Trame-chaîne qui va investir toute la surface de la toile.

Principales expositions[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Exposition personnelle Textes, studio F4 à Bordeaux.
  • 1975 : Peintures, galerie AARP Paris.
  • 1977 : Navette scripturale et autres travaux, galerie 30 Paris.
  • 1979 : Peintures, Le Trolley, Limoges;
  • 1980 : Peintures, Lieu 5 Nice.
  • 1981 : Brindilles d'un corps inorganisé, galerie 30 Paris.
  • 1985 : Glossolala, Abbaye Saint-André, Centre d'Art Contemporain, Meymac.
  • 1987 : Echolalies, École Nationale d’Arts Décoratifs, Limoges.
  • 1989 : A Venance Fortunat, Maison de la culture Poitiers, Exposition Mes tissages, métissages, école des beaux-arts de Clermont-Ferrand.
  • 1993 : Ironie, CAUE. Limoges
  • 1993 : Entre, temps, Centre Culturel Jean-Gagnant. Limoges.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes de poésie parus[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Etoiles dans l'Arsenal, Éditions Guy Chambelland, Cahiers du Pont de l’Epée.
  • 1965 : Ca flambe, Éditions La Corde.
  • 1967 : Suite sans titre, Revue Promesse, Poitiers
  • 1968 : Suite sans titre, Revue Promesse, Poitiers
  • 1970 : Sans titre ni nom d'auteur', sur des sérigraphies de Claude Viallat. Limoges. Repris dans Actuels no 9/10,
  • 1971 : Chronique d'une refonte des voyelles, Avec des sérigraphies de Bernard Terreaux. Édition ronéotée, Limoges
  • 1978 : Treize textes inédits, Polycopie, ornée de diverses sérigraphies et empreintes de l’auteur. Limoges
  • 1982 : Cequitombe, Édition xérographiée ornée d’un collage de plaquettes de bois. Limoges
  • 1984 : Les accélérateurs véhéments d'Eros, Xérographie, Limoges
  • 1985 : Les mots, la mort, Choix de textes 1965-1985, Illustrations de Claude Viallat pour le tirage de tête. Scève, Pernette & Cie
  • 1988 : Quelques instants transparents acrobatiques, Illustration de Bernard Mazeaud. La Main Courante. La Souterraine
  • 1989 : Djinn, Éditions A Cœur Joie. Lyon
  • 1990 : Un jour plus long que le reste des jours, In revue Souffles. Montpellier
  • 1991 : De l'éducation des haricots grimpeurs, In revue Four Roses. Limoges
  • 1991 : Madrigals barbares, Xérographie. Éditions Sulphur, Limoges
  • 1992 : Rentrée des classes, Photographies de Roger Vulliez. In revue Four Roses. Limoges
  • 1992 : Ni jamais ni toujours. Typographie. Sur des plaques émaillées de Isabelle Braud. Éditions du CAUE. Limoges
  • 1994 : 2 3 3, dessins de J.J. Dupuis. Xérographie. Éditions Sulphur. Limoges
  • 1995 : Vers l'ouvert, Xérographie. Éditions Sulphur. Limoges
  • 1997 : Ateliers fragiles du désert, Xérographie. Éditions Sulphur. Limoges

Texte de recherche et de critique[modifier | modifier le code]

Montages de textes[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Canto Zéro, Accompagnement musical J.L. Chalard. Château de Nieul
  • 1981 : Que tout finisse, Accompagnement Daniel Amieli. Galeries 7, rue de la Courtine et Res Rei, Limoges.
  • 1983 : Ondées dans l'échancrure, Accompagnement Francis Rouffanche. Galerie 7, rue de la Courtine, Limoges
  • 1983 : Le paradis commence maintenant', Accompagnement J.L. Marlaud. Galerie L’Epatant. Solignac
  • 1987 : De plus loin venus, quelles images... , École d’art de Douai
  • 1991 : Le monde sont drôlesProduction de l’Association ALCOL à la DRAC du Limousin.
  • 1995 : Le désordre du jour, Galerie Res Rei. Limoges
  • 1997 : A Saint Jean de la Croix, Improvisation croisée avec Alain Labarsouque et Xavier Le Masne. Festival Artooz. Galerie Res Rei. Limoges

Poèmes musicaux[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Désamour, des amours, Composition Alain Labarsouque. Réalisation par l’ensemble vocal de Guéret, Michel Deneuve et la formation HOPE. Trois représentations en Limousin.
  • 1989 : Echophanies, Compositeur : Xavier Le Masne. Réalisation à Cergy Pontoise, puis à La Celle Saint-Cloud. Réalisation avec les participations successives de « 1000 choristes pour les Droits de l’Homme » et Les Percussions de Strasbourg, puis avec l’ensemble Ars Nova et des chorales d’enfants et d’adultes.
  • 1992 : A la vitesse de la lenteur, Compositeur : Xavier Le Masne. Ouvrage pour bande synthétique et plusieurs chœurs d’adolescents. Opéra-Théâtre de Montpellier.
  • 1993 : Étonnés étrangement, Compositeur : Xavier Le Masne. Interprété par Territoires Vocaux, Théâtre de Cergy Pontoise.

Textes scéniques[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Romans courts, Mise en Scène Andrée Eyrolle, avec la participation du groupe Quartier Louche. Théâtre Expression 7. Limoges.
  • 1987 : Les passagers de la Marie Sulphur, Interprétées par Isabelle Le Morvan et Martine Bachelet, dans le cadre du colloque « L’artiste et la terre », de l’ENAD de Limoges. Galerie Res Rei, Limoges.

Principales références critiques[modifier | modifier le code]

  • SERGE BRINDEAU : La poésie contemporaine de Langue Française depuis 1945, Diffusion Bordas.
  • ROBERT SABATIER : La poésie du XXe siècle, Métamorphoses et Modernité, Ed. Albin Michel.
  • P. N. : "La plus petite galerie du monde à Solignac - Jean Mazeaufroid", in Artension n° 5/6, 1982.
  • PATRICK MIALON : "Jean Mazeaufroid ou la tentation de la catastrophe", in Artension n° 10, 1983.
  • PATRICK ROUSSEAU et CECILE SENAMAUD : Jean Mazeaufroid, Monographie éditée par l’Agence Technique du Limousin, 1994.
  • JOSEPH ROUFFANCHE : 12 poètes, 12 voix(es), Ed. Cahiers de Poésie Verte, 1996.
  • Laurent Bourdelas : Du Pays et de l'Exil - Un abécédaire de la littérature du Limousin, Les Ardents Éditeurs, Limoges, 2008.
  • PIERRE COURTAUD : Hommage à Jean Mazeaufroid, La main courante, Le sous-bois & Les bretelles toxiques associées, 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]