Jean Mauco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Mauco
Image illustrative de l'article Jean Mauco

Naissance
Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)
Décès (à 82 ans)
Solliès (Var)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1766-1803
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur

Jean Mauco, né le [1] à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), mort le à Solliès (Var), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service le 1er décembre 1766, au régiment de Vivarais, il passe sergent major en août 1776, et il obtient son congé le 11 septembre 1776. Commis de la marine le 1er octobre suivant, il devient sous-chef de la division marine à Bayonne le 1er octobre 1792.

Le 2 octobre 1792, il est élu lieutenant-colonel au 4e bataillon de volontaires des Basses-Pyrénées. Il participe aux campagnes de 1792 à 1795 à l’armée des Pyrénées occidentales

Il est promu général de brigade provisoire le 13 décembre 1793, nomination approuvée le 15 février 1794. Le 14 avril suivant, il est élevé au grade de général de division, et le 23 il prend le commandement de la division de Saint-Jean-Pied-de-Port. Le 15 octobre, il participe à la Bataille d'Orbaitzeta avant de commander la 4e division militaire le 3 novembre de la même année.

Le 16 avril 1796, il est nommé commandant provisoire de la 11e division militaire, et le 7 juin 1797, il est confirmé dans son commandement par le comité d’organisation de l’armée de terre et de la marine. Il est mis en non activité le 15 septembre 1801.

Il est admis à la retraite le 1er septembre 1803.

Inspecteur général de l’hôpital militaire de Toulon, il est fait chevalier de la Légion d’honneur le 29 mars 1805.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]