Jean Matouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Matouk
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
Nom de naissance
Jean Robert François Matouk
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinction

Jean Matouk est un économiste français de gauche né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Robert François Matouk, fils d'Henri Charles Matouk, avocat et juge, descend d'une famille maronite de Damas.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Professeur des Universités- Docteur es Sciences économiques ( 1970)
  • Agrégé des Facultés de Sciences économiques 1973
  • Président de la banque Chaix ( 1982-1986)
  • Président de la Caisse nationale de l'énergie ( 1988-1992)
  • Président de la Société Marseillaise de Crédit ( 1992-1996), tout en poursuivant ses cours à la faculté de Sciences économiques de Montpellier I
  • Chroniqueur économique au Nouvel Observateur, puis à Europe 1 puis au Midi Libre et à France Bleue
  • Articles dans Le Monde, "Le Monde-économie", Libération, La Tribune
  • Blog sur nouvelobs.com "Chez Jean Matouk"

En 2006, il fonde, avec Jean-Paul Boré, Raymond Huard et Claude Mazauric, le cercle nîmois de réflexion critique Ce cercle a cessé ses activités en 2008. La même année il prend la présidence de l'Association Charles Gide -École de Nîmes" devenue , en 2010, le "Forum nîmois Charles Gide" ( 300 membres) qui reçoit un douzaine de grands témoins par an sur tous les sujets sociétaux

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1978 :
    • Contribution à l'ouvrage collectif L'Occident en désarroi – Rupture d'un système économique, Dunod, avec Aglietta - Attali - Chevalier- Delors - Goux- Greffe - Lorenzi- Palloix - Reiffers
    • Article Matouk Crise et avenir des régulations, publié en Espagne par H. Blumes Ediciones
    • La Gauche peut sauver l'entreprise, Ramsay
  • 1979 : Le Languedoc - Roussillon et l'avenir, Lacave, Montpellier
  • 1987 : Le socialisme libéral, Albin Michel
  • 1990 : Systèmes financiers comparés, Banques, Dunod (publié aussi en russe)
  • 2000 : La Bourse, Les essentiels, Édition Milan, Toulouse
  • 2005 : Mondialisation – Altermondialisation, Les Essentiels, Éditions Milan (réédition 2007)
  • 2005 : Le marché de Paris a la mémoire courte, Revue d'économie financière, coauteur : Jean-Louis Monino
  • 2006 : L'humanité à la croisée des chemins, Pharos-Jacques Marie, Laffont
  • 2009 : La croissance économique en question, Les Essentiels Milan, Éditions Milan
  • 2015 Continuons l'Europe , mais avec qui ? Éditions Le Publieur -

Décorations et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur le 16 juin 1992, élevé au grade d'officier le 1er janvier 2013[1].

Ce cercle a cessé de fonctionner en 2008

La même année , il prend la présidence de l'association " École de Nîmes Charles Gide", devenue en 2010 " Forum nîmois Charles Gide" qui reçoit, chaque année, une douzaine de "grands témoins" sur tous les sujets de société. Il compte aujourd'hui plus de 250 membres

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 159-160

Références[modifier | modifier le code]