Jean Massieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Massieu
Description de cette image, également commentée ci-après
Peinture de Jean Massieu
Naissance
Semens, France
Décès (à 73 ans)
Lille, France
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence Drapeau de France France
Profession

Jean Massieu, né le à Semens en France et mort le à Lille en France, est sourd, enseignant à l'Institut national des jeunes sourds puis directeur des écoles de sourds à Rodez et à Lille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Massieu est né sourd le à Semens, en Gironde. Son père est Laurent Massieu. Il est en cinquième place dans une fratrie de six enfants, (deux frères et trois sœurs) et les membres de sa famille sont sourds[1]. À l'âge de treize ans, Jean entre à l'école pour les sourds à Bordeaux dont l'abbé Sicard est directeur[1]. Jean devient l'élève favori de Sicard. Au décès de l'abbé de l'Épée, Sicard est nommé pour le remplacer au poste de directeur de l'Institut national des jeunes sourds à Paris. Sicard s'installe donc à Paris où il fait venir Jean Massieu qui obtient le poste de répétiteur à 19 ans[2], puis professeur. Laurent Clerc est son élève[3] puis devient son collègue et ami. Pendant la période dite « des Cent Jours » qui suivent le retour de Napoléon de l'île d'Elbe, Sicard s'enfuit à Londres avec Laurent Clerc et Jean Massieu[4].

Après la mort de l'Abbé Sicard, Jean s'installe à Rodez puis à Lille où il fonde l'école lilloise pour les sourds.

Il décède le 23 juillet 1846 à Lille. Ses obsèques ont lieu à Saint-Étienne de Lille et il est enterré à Esquermes, un quartier de Lille[5]

Nom-signe[modifier | modifier le code]

Le nom-signe de Jean Massieu est « tire une montre de son gousset »[6].

Citation[modifier | modifier le code]

« La reconnaissance est la mémoire du cœur »

— Jean Massieu[7],[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie de Jean Massieu
  2. « 8_Jean Massieu entre dans l'Histoire », sur www.mairiedesemens.fr (consulté le 11 février 2017)
  3. http://saveourdeafschools.org/massieu.pdf
  4. * Massieu, Jean; Laurent Clerc; and Roch Ambroise Cucurron Sicard. 1815.Recueil des définitions et réponses les plus remarquables de Massieu et Clerc, sourds-muets, aux diverses questions qui leur ont été faites dans les séances publiques de M. l'abbé Sicard à Londres, Londres, imprimé pour Massieu et Clerc, par Cox and Baylis, Great Queen Street, Lincoln's-Inn-Fields.
  5. Ferdinand Berthier, L'abbé Sicard : Célèbre instituteur des sourds-muets, successeur immédiate de l'abbé de l'épée, précis historique sur sa vie, ses travaux et ses succès, , Page 12
  6. Biographies de Jean Massieu (1800-1820) avec l'autre auteur V. C lien
  7. C. Ladvocat, Paris, ou le livre des Cent-et-un, Ladvocat, (lire en ligne)
  8. Dictionnaire de la conversation et de la lecture: Par - Res, Belin-Mandar, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]