Jean Martinet (militaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Martinet (mathématicien) et Martinet..

Jean Martinet (décédé en 1672) était un lieutenant-colonel français et un inspecteur général, et l'un des premiers grands maîtres de la formation militaire modernes.

Jean Martinet a servi sous le règne de Louis XIV et a participé aux combats de l'armée française dans le Saint-Empire romain germanique. Il était très sévère, ce qui l'a rendu impopulaire parmi ses troupes.

Jean Martinet a révolutionné le début des armées des temps modernes en instituant un système normalisé capable de transformer la recrue dans une discipline de force au combat, et en éliminant les mercenaires et les soldats de fortune qui avaient été les piliers de l'armée avant sa réforme.

Il a également présenté la baïonnette dans l'armée française et le système de dépôt, qui a mis un terme à l'alimentation de l'armée de l'ennemi hors des terres, ce qui rend la guerre plus humaine. L'histoire rapporte que Jean Martinet a finalement été tué par des tirs fratricides tout en menant un assaut lors du siège de Duisbourg.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]