Jean Martet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Martet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean Martet, né à Angers le [1] et mort en 1940, est un poète, dramaturge et romancier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de négociant, Jean Martet devient le secrétaire de Georges Clemenceau à partir de juillet 1915 et restera l'ami et le confident de celui-ci jusqu'à sa mort en 1929. Son œuvre se compose principalement de romans, se passant notamment dans la région de Vaison-la-Romaine, et d'ouvrages sur son ancien patron. Ce fut un écrivain apprécié et prolixe, dont plusieurs ouvrages connurent une publication posthume.

« Curieux du passé depuis les survivances gallo-romaines et l’époque des croisades jusqu’à la légende napoléonienne (Le colonel Durand), il trouvait également des thèmes romanesques dans le butin de ses voyages. Il les traitait avec une souple intelligence et un art très personnel qui se composaient avec l’humour discret de l’écriture. » (nécrologie).

Ouvrages de Jean Martet[modifier | modifier le code]

Romans et divers[modifier | modifier le code]

  • Les Jeux du Sistre & de la Flûte, éditions de l'Abbaye, 1908
  • Au Pense-Petit, éd. Georges Crès et Cie, 1919
  • Marion des Neiges, Albin Michel,1928 (rééd.aux éditions du Nord, Coll. Electa, 224 pages, Bruxelles, 1943, illustr. de L. de Jaegher ; Au Moulin de Pen-Mur, 1946, illustrations de Pierre Leconte)
  • Gubbiah, Albin Michel, 1929
  • Dolorès, Albin Michel, 1929
  • Azraël, Albin Michel, 1930
  • Les Cousins de Vaison, Albin Michel 1932 (rééd. Les Amis Bibliophiles, 1963, illustrations d'André Planson)
  • Le colonel Durand, Albin Michel 1933
  • Le Récif de corail, Albin Michel, 1933 (rééd. Le Livre de Demain, Arthème Fayard & Cie, 1940, illustrations de Ch.J. Hallo)
  • Monseigneur. Albin Michel,1934
  • Les bâtisseurs de royaumes (voyage au Togo et au Cameroun), Albin Michel, 1934
  • Le procureur de la lanterne (Camille Desmoulins), Albin Michel, 1935
  • La Partie de boules, Albin Michel 1935
  • Le palais de Timour, Albin Michel, 1937
  • Le Quart d'heure d'Anibal Bumbo, Albin Michel, 1938
  • Le sultan de Foumban, Albin Michel, 1939
  • Les Passes de Khaïber. 1940
  • La chasse à l'homme, Albin Michel, 1941
  • Les portes du désert, Albin Michel, 1947
  • L'enlèvement de Daphné, Albin Michel, 1950
  • Le phare de Hazard, Albin Michel, 1954

Ouvrages sur Clemenceau[modifier | modifier le code]

  • M. Clemenceau peint par lui-même, Albin Michel, 1929
  • Le Silence de M. Clemenceau, Albin Michel 1929
  • La Mort du Tigre, Albin Michel, 1930
  • Le Tigre, Albin Michel, 1930

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses romans ont été portés à l'écran dont

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte d'état-civil du 3 janvier 1887 contenu dans le registre des naissances du 1er arrondissement de la ville d'Angers (Maine-et-Loire) de l'année 1887.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ph. Van Tieghem, Dictionnaire des littératures.

Liens externes[modifier | modifier le code]