Jean Marteilhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Marteilhe
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Jean Marteilhe, né vers 1684 à Bergerac (Périgord) et mort en 1777 à Culemborg aux Pays-Bas, est un huguenot condamné aux galères sous Louis XIV. Il a écrit ses mémoires, publiées en 1757.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît vers 1684 à Bergerac de Isaac et Anne Lavergne, marchands calvinistes. En 1685 a lieu la révocation de l'Édit de Nantes. Le , à 17 ans, il est condamné à Tournai, aux galères perpétuelles pour sortie du Royaume. Il passe par Dunkerque, au Havre, à Marseille, sur La Palme et La Grande[1].

En 1713, sous les pressions répétées de la reine de Grande-Bretagne Anne, un grand nombre de protestants sont libérés à la condition de sortir du royaume de France[2]. Jean Marteilhe est libéré le . Il s'exile à Genève puis à Amsterdam. Le il épouse Bernardine Halloy. Il écrit alors dans un livre autobiographique, Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil, où il décrit son parcours au travers de la France et sa vie de galérien. L'ouvrage est publié pour la première fois à Rotterdam en 1757[3],[4],[2]. Le 6 novrembre 1777 il meurt à Culemborg[5],[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Galériens Protestants », sur www.museedudesert.com, Musée du Désert (consulté le )
  2. a et b « La condamnation aux galères », sur Musée protestant (consulté le )
  3. Jean-Claude Hocquet, « Jean Marteilhe, Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil. », Annales, vol. 39, no 3,‎ , p. 624–625 (lire en ligne, consulté le )
  4. Marteilhe (lire en ligne)
  5. « Rétablissons les galères ! », sur Regards protestants, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Marteilhe, Mémoires d'un protestant condamné aux galères de France pour cause de religion, Paris, Société des Écoles du dimanche, , 363 p. (lire en ligne)
  • Gaston Tournier, Les Galères de France et les galériens protestants des XVIIe et XVIIIe siècles, 1943-1949

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]