Jean Le Harivel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Le Harivel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit
Distinctions

Jean Le Harivel, né le et mort le , fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent britannique du service secret britannique Special Operations Executive.

Identités[modifier | modifier le code]

  • État civil : Jean Philippe Charles Le Harivel
  • Comme agent du SOE :
    • Nom de guerre (field name) : Georges 25 (le prénom Georges correspond à la fonction d'opérateur radio)
    • Nom de code opérationnel : HICCUP (en français HOQUET)

Parcours militaire : SOE, section F ; grade : lieutenant

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Il est l'un des membres de la mission CORSICAN (à la fois saboteur, comme ses collègues, et radio de la mission) parachutée dans la nuit du 10 au à Beleymas, près de Bergerac ; et, comme les autres, il est arrêté par la police de Vichy dans les jours mêmes qui suivent son arrivée. Après un séjour à Périgueux, il est conduit au camp de Mauzac, d'où il s'évade, le , avec dix camarades (voir l'article évasion de Mauzac). Pris en charge par le réseau d'évasion VIC (de la section DF), passé par l’Espagne mais arrêté par les Espagnols et interné à Miranda de Ebro, le groupe ne parvient à Londres qu'en octobre… Mais déjà, en , Jean Le Harivel repart pour la France avec la raffinerie de la SCULLION 1, et doit, une nouvelle fois, revenir par l’Espagne, heureusement alors sans encombre. Ensuite Jean Le Harivel est affecté à l’état-major de la section F.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

À Beleymas (Dordogne), au lieu-dit Lagudal, une stèle commémore le parachutage de la mission CORSICAN dans la nuit du 10/.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche Jean Le Harivel, sur le site Special Forces Roll of Honour
  • Libre Résistance, bulletin d’information et de liaison, anciens des Réseaux de la Section F du S.O.E. (Special Operations Executive), Amicale BUCK, numéro 17, 2e trimestre 2006, page 2.