Jean Le Clerc de La Herverie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Le Clerc de La Herverie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
SuresnesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Écrivain de science-fictionVoir et modifier les données sur Wikidata
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Le Clerc (homonymie) et Le Clerc.

Jean Le Clerc de La Herverie, né le à Suresnes, est un auteur français de science-fiction. Il est également musicien et enseignant en mathématiques.

Famille[modifier | modifier le code]

La famille Le Clerc de La Herverie est une famille d'ancienne bourgeoisie originaire de Bretagne. Elle a conservé le nom de sa terre de la Herverie. Ses représentants portèrent, durant les deux siècles derniers de l'Ancien Régime, la qualification de noble homme[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Le Clerc de La Herverie écrit également sous le pseudonyme de Sacha Ali Airelle, en collaboration avec Christian Vilà.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jean Le Clerc de la Herverie[modifier | modifier le code]

  • Ergad le Composite, édition Opta.
  • En breton : Seizh tra da ober, roman, éditions Al Liamm, 2018 (prix de breton de la Ville de Quimper 2017)
  • Nombreuses nouvelles.

Avec Christian Vilà[modifier | modifier le code]

  • Clip de sang (1985), Fleuve noir gore.
  • L'Océan cannibale (1986), Fleuve Noir gore.
  • La Mort noire (roman)|La Mort noire (1988), Fleuve Noir Gore no 66.
  • La Mafia des os] [Agence DO - 1] (1995), Fleuve Noir, Coll. Aventures et mystères no 4.
  • La Montagne de Noé [Agence DO - 2] (1995), Fleuve Noir, Coll. Aventures et mystères no 11.
  • X (roman)|X [Agence DO - 4] (1996), Fleuve Noir, SF/SF Mystère no 43.
  • Iceflyer (1997), Fleuve Noir, SF/Métal no 19.
  • L'Odeur de l'or [Agence DO - 3] (1997), Fleuve Noir, SF/SF Mystère no 7.
  • Boulevard de l'infini (1999), Fleuve Noir, SF/Métal no 61.
  • Les Mystères de Saint-Pétersbourg (2003), édition Bragelonne .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, éd. Sedopols, 2012, P.491

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]