Jean Larivière (photographe animalier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larivière.
Ne doit pas être confondu avec Jean Larivière (photographe de publicité).
Jean Larivière
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
Nationalité
Activité

Jean Larivière, né le 8 décembre 1939, est un photographe animalier, cinéaste, réalisateur de télévision et écrivain naturaliste français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Enfant, Jean Larivière lisait les Souvenirs entomologiques de Jean-Henri Fabre et rêvait de devenir entomologiste. Mais les aléas des études vont le conduire vers les lettres et la philosophie qu'il délaisse pour le cinéma. Assistant metteur en scène, il connaît l'envers du décor et préfère s'orienter vers la photographie. Reporter pour plusieurs agences de presse, puis opérateur en studio, il s'initie à toutes les techniques du portrait, de la publicité et de l'industrie, avant de se spécialiser dans la mode.

Il entreprend de photographier les animaux avec un regard nouveau qui incite les éditions Time-Life à lui confier, en 1969, la réalisation d'albums de photos destinés aux enfants. Bien que jamais publiés, ces travaux lui valent de rencontrer Marlyse de La Grange (1934-1992) qui lui confie une séquence dans les émissions enfantines sur la 1re chaîne de télévision française : pour Le Journal des animaux, puis pour Le Club des Caribous. De 1969 à 1971, il réalise ainsi une soixante de séries de photographies, reprises par la suite dans les magazines du monde entier, illustrant chacune la rencontre d'un animal et d'un enfant.

C'est également à cette époque de débute sa collaboration avec François de La Grange (1920-1976) dont il va devenir le documentaliste scientifique. Ensemble, ils écrivent de nombreux articles dans la presse. Jean Larivière participera alors à la rédaction de plusieurs ouvrages de François de La Grange dans la collection « Les Animaux du Monde » éponyme de l'émission télévisée : Chiens et Chats du Monde en 1970, Les Félins en 1972, Animaux en péril et Les Animaux de la Mer en 1973, Les Singes en 1974 et Animaux extraordinaires en 1975. Il sera crédité de coauteur pour ce dernier.

Toujours à la télévision, Jean Larivière devient conseiller scientifique de la série Animage, produite par Jean-René Vivet et Vladimir Tarta pour la 3e chaîne de télévision française. En naissent trois albums (Le Cygne, Le Cheval et Le Loup) en 1974, réalisés à partir de l'adaptation de la série télévisée, la maquette et les photographies de Jean Larivière.

Cette même année, il se rend aux États-Unis pour un voyage d'étude dans les réserves du U.S. Fish & Wildlife Service à travers plusieurs états, l'Alaska, l'Arizona, le Montana et la Géorgie. Il en publie le compte-rendu dans Sauvegarde de la vie sauvage, en 1975.

L'année suivante, il y retourne avec François de La Grange pour le tournage de quatre émissions des « Animaux du Monde » dont le livre Le Monde sauvage des Montagnes rocheuses est le reflet.

À la suite de cet ouvrage qui devait être le premier d'une nouvelle collection, l'équipe des « Animaux du Monde » part pour le Zaïre. Ce voyage se terminera tragiquement par la mort de François de La Grange, victime d'une crise cardiaque le 3 mars 1976 à Bukavu. Le livre Le Monde mystérieux des gorilles sera publié en 1977 par Jean Larivière en hommage à la dernière aventure qu'ait vécu François de La Grange.

Après cette disparition, Jean Larivière poursuit sa collaboration avec Marlyse de La Grange, tant sur le plan de la télévision en écrivant de nombreux commentaires pour l'émission « Les Animaux du Monde » que sur le plan de l'édition. Il sera avec elle le coauteur de deux livres Les Animaux et leurs petits en 1976 et Les Animaux et leurs mystères en 1977.

Mais depuis 1976, il concentre ses efforts au Jardin des plantes de Paris, car nommé chargé de mission auprès du directeur du Muséum national d'histoire naturelle pour les relations avec la presse, l'audio-visuel et l'édition, il a pour tâche de faire connaître cet établissement vénérable autant chargé d'histoire que de science depuis 1793.

Par ailleurs, également soucieux des problèmes de conservation de la nature au niveau international, il publie Sénégal, ses parcs, ses animaux en 1978.

En 1980, il a écrit Les Loups avec l'explorateur polaire Paul-Émile Victor (1907-1995) et en même temps, Les Animaux et l'Homme, un essai personnel sur la cohabitation millénaire entre la faune et l'humanité depuis ses origines.

Il est conseiller scientifique de la Fondation Ushuaïa en 1990, lorsqu'il publie la monographie L'Éléphant dans la collection « État sauvage » dirigée par Allain Bougrain-Dubourg. Jean Larivière est également rédacteur en chef des revues scientifiques L'Univers du Vivant et Scientifica.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vladimir Tartakovsky, Jean-René Vivet & Jean Larivière, Le Cygne, Bias, Paris, 1974.
  • Vladimir Tartakovsky, Jean-René Vivet & Jean Larivière, Le Cheval, Bias, Paris, 1974.
  • Vladimir Tartakovsky, Jean-René Vivet & Jean Larivière, Le Loup, Bias, Paris, 1974.
  • Jean Larivière, Sauvegarde de la vie sauvage aux États-Unis, Bias, Paris, 1975.
  • François de La Grange & Jean Larivière, Animaux extraordinaires, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1975.
  • François de La Grange & Jean Larivière, Le Monde sauvage des Montagnes rocheuses, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1976.
  • Marlyse de La Grange & Jean Larivière, Les Animaux et leurs petits, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1976.
  • Marlyse de La Grange & Jean Larivière, Les Animaux et leurs mystères, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1977.
  • Jean Larivière, Le Monde mystérieux des gorilles, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1977.
  • Jean Larivière & André-Roger Dupuy, Sénégal, ses parcs, ses animaux, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1978.
  • Jean Larivière, Les Animaux et l'Homme, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1980. (ISBN 2-09-290194-X)
  • Paul-Émile Victor & Jean Larivière, Les Loups, Éditions Fernand Nathan, Paris, 1980. (ISBN 2-09-290196-6)
  • Jean Larivière, L'Éléphant, collection « État sauvage », Éditions Atlas, Paris, 1990. (ISBN 2731208880)
  • Jean Larivière, Le Kenya, Éditions du Chêne, Paris, 1998. (ISBN 2842770803)

Liens externes[modifier | modifier le code]