Jean Lambert-wild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Lambert-wild
Jlw 201402mini.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean Lambert-wild est un homme de théâtre né le à l'île de La Réunion, directeur du Théâtre de l'Union - Centre dramatique national du Limousin, et de L'Académie de l'Union, École nationale supérieure de théâtre du Limousin[1] dont il a démissionné le 31 décembre 2020 à la suite d'accusations de maltraitance de la part du personnel du théâtre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Lambert-wild s'installe à Lyon dans les années 1990 et commence des études de philosophie qui le conduiront jusqu’à la licence à l’Université de Lyon III[3], où son professeur de latin André Arcellaschi l'encourage à monter des pièces de Plaute, Sénèque ou Gombrowicz[4].

Il fait son apprentissage du théâtre auprès de Michel Dubois qui lui ouvre les portes de la Comédie de Caen et devient ensuite assistant à la mise en scène, avant de devenir assistant de Jean-Yves Lazennec, de Michel Simonot, de Philippe Goyard et de Matthias Langhoff durant plusieurs années[5].

En 2007, il est nommé par le Ministère de la Culture à la direction de la Comédie de Caen, Centre dramatique national de Normandie, fonction qu'il occupe jusqu'au [6].

Il est nommé par le Ministère de la Culture à la direction du Théâtre de l'Union, Centre dramatique national du Limousin, et de L'Académie, École nationale supérieure de théâtre du Limousin le [1].

Du au 31 décembre 2020, Jean Lambert-wild est le directeur de l'Académie de l'Union - École nationale supérieure professionnelle de théâtre du Limousin[7].

En 2020 à la suite d'un conflit social avec les salariés du Théâtre de l'Union, l'ensemble du personnel dénonce leurs conditions de travail à la fin d'une représentation où est lue une lettre envoyée à la Ministre de la Culture faisant état de leur situation. Il est suspendu de ses fonctions en octobre 2020[8] et démissionne du Théâtre de l'Union un mois plus tard[9].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Direction et la scénographie[modifier | modifier le code]

L'Écmnésie[modifier | modifier le code]

2012 - WAR SWEET WAR ©Tristan Jeanne-Valès
  • 1990 : Grande lessive de printemps - Première Confession de l'Hypogée, spectacle de Jean Lambert-wild, création à l'Espace 44 à Lyon.
  • 1992 : La Naissance de la paix de René Descartes, spectacle de Jean Lambert-wild et du Groupe 3 création à l'Université Lyon 3
  • 1992 : Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz, spectacle de Jean Lambert-wild et du Groupe 3 création à l'Université Lyon 3
  • 1993 : Les Bacchides de Plaute, spectacle de Jean Lambert-wild et du Groupe 3 création à l'Université Lyon 3
  • 1994 : Les Troyennes de Sénèque, spectacle de Jean Lambert-wild et du Groupe 3 création à l'Université Lyon 3
  • 1997 : Aquarium d’après Maison d'arrêt d’Edward Bond, spectacle de Jean Lambert-wild au Café de l'harmonie – Lyon
  • 1997 : V versus w, spectacle de Jean Lambert-wild, création au Café de l'Harmonie à Lyon.
  • 1998 : Paradis, spectacle de Jean Lambert-wild, création au Café de l'Harmonie à Lyon.
  • 1999 : Splendeur et lassitude du Capitaine Marion Déperrier, Épopée en deux Époques et une Rupture, texte de Jean Lambert-wild, création au Granit, Scène Nationale de Belfort.
  • 2001 : Orgia de Pier Paolo Pasolini, spectacle de Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias, création au Théâtre National de la Colline à Paris.
  • 2001 : Le Terrier, de Franz Kafka, spectacle de Jean Lambert-wild, création au Granit, scène Nationale de Belfort.
  • 2002 : Spaghetti's Club, spectacle de Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias, création à La Filature, Scène Nationale de Mulhouse, puis présenté à la MC93 de Bobigny après des étapes de travail en Bulgarie et à Berlin.
  • 2003 : Crise de nerfs - Parlez-moi d'amour, Deuxième Confession de l'Hypogée, spectacle de Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias, création dans le cadre du Festival d'Avignon 2003.
  • 2005 : Mue, Un discours de Sereburã, accompagné d'un rêve de Waëhipo Junior et des mythes de la communauté Xavante d'Etênhiritipa, Première Mélopée de l'Hypogée, spectacle de Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias, création au château de Saumane, dans le cadre du Festival d'Avignon 2005.
  • 2005 : Nous verrons bien, spectacle de Jean Lambert-wild, création au Festival Contre-Courant à Avignon.
  • 2006 : Sade Songs, Une fable de Jean-Rémy Guédon, Stéphane Blanquet et Jean Lambert-wild, création à l'Allan, Scène Nationale de Montbéliard
  • 2007 : A corps perdu, et Arrêt sur Image, spectacles de Jean Lambert-wild créés dans la salle du Petit-Colombier de la Comédie Française, puis tournée en Afrique de l'Ouest.
  • 2008 : Le Malheur de Job, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Dgiz, Jérôme Thomas et Martin Schwietzkze, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie.
  • 2009 : Ro-Oua ou le peuple des rois, spectacle de Jean Lambert-wild créé au Festival Contre-Courant à Avignon.
  • 2009 : Le Recours aux forêts, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Michel Onfray, Carolyn Carlson et François Royet, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie dans le cadre du Festival Les Boréales 2009
  • 2010 : Comment ai-je pu tenir là-dedans ? d'après la chèvre de Mr Seguin d'Alphonse Daudet, une fable de Stéphane Blanquet et Jean Lambert-wild, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie, et nominé aux Molières 2010 dans la section "Jeune Public".
  • 2010 : La Mort d'Adam - Deuxième Mélopée de l'Hypogée, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, François Royet et Thierry Collet, création dans le cadre du Festival d'Avignon 2010.
  • 2011 : L'Ombelle du Trépassé, spectacle de Jean Lambert-wild et de Yann-Fañch Kemener, création à la Maison de la Poésie à Paris.
  • 2011 : Nazarov le Trimardeur - Le miel, spectacle de Jean Lambert-wild et Stéphane Pelliccia, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie.
  • 2012 : War Sweet War, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Stéphane Blanquet et Juha Marsalo, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie.
  • 2012 : La Sagesse des abeilles, première leçon de Démocrite, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, Michel Onfray, Lorenzo Malaguerra et François Royet, création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie.
  • 2012 : Mon amoureux noueux pommier, une fable de Jean Lambert-wild et Stéphane Blanquet, création au Théâtre national de Chaillot.
  • 2013 : L'armoire du Diable, spectacle de Jean Lambert-wild, création avec la troupe d'acteurs permanents du Théâtre National Hongrois de Budapest (Hongrie).
  • 2013 : Nazarov le trimardeur - Mon œuf, un spectacle de Jean Lambert-wild et Stéphane Pelliccia, créé à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie.
  • 2014 : En attendant Godot, de Samuel Beckett, direction Jean Lambert-wild, Marcel Bozonnet et Lorenzo Malaguerra, création à la Comédie de Caen.
  • 2014 : Splendeur et Lassitude du Capitaine Iwatani Izumi, spectacle de Jean Lambert-wild, Keita Mishima et Akihito Hirano, création au Shizuoka Performing Arts Center à Shizuoka (Japon).
RICHARD III - LOYAULTÉ ME LIE - Théâtre de l'Union, CDN du Limousin. 2015©Tristan Jeanne-Valès

Les Calentures[modifier | modifier le code]

2013 - SPACE OUT SPACE ©Tristan Jeanne-Valès
  • 1998 : In Memoriam in spem, Calenture n° 18 de l'Hypogée, création à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon.
  • 2000 : Aphtes, Calenture n°4 de l'Hypogée, création à l'Espace Gantner de Bourognes (Territoire de Belfort).
  • 2002 : Ægri Somnia, Calenture n°2 de l'Hypogée, création à la piscine Georges Rigal à Paris, en collaboration avec le Théâtre National de la Colline.
  • 2002 : Le Mur, Calenture no 27 de l'Hypogée, création à l'IRCAM - Paris
  • 2002 : Dédicace, Calenture no 29 de l'Hypogée, création à la Chartreuse, Festival d'Avignon
  • 2003 : Migraine, Calenture N°92 de l’Hypogée, création au Granit-Scène Nationale de Belfort.
  • 2003 : Tête à tête, Calenture no 88 de l'Hypogée, créaton au Granit-Scène Nationale de Belfort, en collaboration avec l'UTBM.
  • 2003 : Sourions au vent, Calenture N°36 de l’Hypogée, récitation à Etênhiritipa
  • 2004 : Mon corps à la patrie, tes cendres au Panthéon, Calenture no 3 de l'Hypogée, création au Festival d'Avignon
  • 2004 : Éjaculation, Calenture n°54 de l'Hypogée, création à Belfort.
  • 2005 : My story is not a loft, Calenture no 17 de l'Hypogée, création au Festival d'Avignon.
  • 2006 : Chantons sous la mort, Calenture no 325 de l'Hypogée, création au Festival des Escales Improbables à Montréal.
  • 2006 : Remember and don't forget to play, Calenture no 145 de l'Hypogée création au Festival des Escales Improbables à Montréal.
  • 2006 : Noyade, Calenture no 201 de l'Hypogée, création au Festival des Escales Improbables à Montréal.
  • 2006 : Mon Savoureux, Calenture no 20 de l'Hypogée, création au Granit, Scène Nationale de Belfort.
  • 2006 : Faites-le taire! Calenture no 41 de l'Hypogée, création au Festival des Escales Improbables à Montréal.
  • 2009 : Comme disait mon père, Calenture no 65 de l'Hypogée, éditée par les Solitaires Intempestifs
  • 2009 : Ma mère ne disait rien, Calenture no 66 de l'Hypogée, éditée par les Solitaires Intempestifs
  • 2010 : In Blood we trust, Calenture no 97 de l'Hypogée, création au Festival d'Avignon
  • 2012 : Le labyrinthe du Cicérone, Calenture no 59 de l'Hypogée création à l'Hôtel de Soubise à Paris avec la plasticienne Milène Guermont.
  • 2012 : Petites peaux de confiture, Calenture no 47 de l'Hypogée création à l'Usine C à Montréal.
  • 2012 : L'arbre à pyjamas, Calenture no 76 de l'Hypogée, création au Domaine d'Ô à Montpellier.
  • 2012 : Climat Calenture n°26 de l'Hypogée, création au Domaine d'O à Montpellier.
  • 2012 : Le temps perdu, Calenture no 256 de l'Hypogée, création à la Comédie de Caen.
  • 2013 : Space out space, vol en apesanteur, Calenture no 113 de l'Hypogée, création avec le CNES à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac.
  • 2014 : Déclaration de Guerre, Calenture n°14 de l'Hypogée, création à L’Open Studio – Atelier de Paris CDNC, Paris.
  • 2015 : J’ai oublié le code, Calenture n°99 de l'Hypogée, création à Singapour.
  • 2016 : Le clown des Marais, Calenture n°225 de l'Hypogée, création au Voilah ! Festival à Singapour.
  • 2017 : Le clown du ruisseau, Calenture n°226 de l'Hypogée, création au Lycée français de Singapour.
  • 2017 : Le clown du rocher, Calenture n°227 de l'Hypogée, création au festival La route du Sirque à Nexon.
  • 2017 : Car cœur sur la bouche, Calenture no 69 de l'Hypogée, création à Lasalle College of the arts, Singapour
  • 2017 : Spectres de Printemps, Calenture n°111 de l'Hypogée, création au Lycée français de Singapour
  • 2017 : Pour la Saint-Valentin, Calenture N°56 de l’Hypogée, récitation au Théâtre de l’Union – Centre Dramatique du Limousin.
  • 2017 : Car Je de Je, Calenture n° 11 de l'Hypogée, création au Lycée Français de Singapour, Singapour.
  • 2018 : Coloris vitalis, Calenture n°1 de l'Hypogée, création au Théâtre de l'Union - Centre Dramatique National du Limousin, en partenariat avec le festival trente trente[13].
  • 2018 : Vagabondages, Calenture n°78 de l'Hypogée, exposition photographique à Singapour.
  • 2018 : Un clown à la mer, Calenture n°55 de l'Hypogée pour acteur, grand col bleu, pompon rouge et rêve de longue route, création à Limoges.
  • 2019 : L’impossible retour, Calenture N°324 de l’Hypogée, récitation dans la forêt de Lann er Heric.

scénographie[modifier | modifier le code]

Jean Lambert-wild est le scénographe de toutes les créations de son écmenésie et de ses calentures, mais il a également réalisé la scénographie d'autres projets :

Acteur[modifier | modifier le code]

2014 - En attendant Godo

Jean Lambert-wild est l'acteur de toutes ses Calentures, mais il a également joué dans les spectacles suivants :

  • 1992 : Yvonne, princesse de Bourgogne, de Witold Gombrowicz, qu'il dirige et joue avec le Groupe 3, troupe Universitaire de Lyon III.
  • 1993 : Les Troyennes de Sénèque qu'il dirige et joue avec le Groupe 3, troupe Universitaire de Lyon III.
  • 1996 : L'île du salut, d'après La colonie pénitentiaire de Franz Kafka, que met en scène Matthias Langhoff. Création au Théâtre de la Ville à Paris.
  • 1997 : V versus W, l’Impossible retour et Migraine, à partir de ses textes qu’il met en scène avec sa première compagnie L’écharpe rouge basée à Lyon.
  • 2005 : Mue, Un discours de Sereburã, accompagné d'un rêve de Waëhipo Junior et des mythes de la communauté Xavante d'Etênhiritipa, Première Mélopée de l'Hypogée, spectacle de Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias. Création au Festival d'Avignon.
  • 2010 : La Mort d’Adam, spectacle de Jean Lambert-wild, Jean-Luc Therminarias, François Royet et Thierry Collet. création au Festival d’Avignon.
  • 2013 : Clinique d’un roi de Antoine Pickels : voix de Georges Chapman
  • 2014 : En attendant Godot de Samuel Beckett, spectacle signé Jean Lambert-wild, Marcel Bozonnet et Lorenzo Malaguerra. Création à la Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie : Lucky
  • 2016 : Richard III - Loyaulté Me Lie de William Shakespeare : Richard III
  • 2018 : Frida jambe de bois, mis en scène par Lorenzo Malaguerra avec la compagnie de l'Ovale. Création au Théâtre du Crochetan : La mort
  • 2019 : Il joue le personnage de Dom Juan dans Dom juan ou le Festin de Pierre. Création au Théâtre de l'Union - Centre Dramatique National du Limousin
  • 2019 : Les cocottes en sucettes, mis en scène par Lorenzo Malaguerra avec la compagnie de l'Ovale. Création au Théâtre du Crochetan[16] : Zizi Souflette
  • 2020 : Le Théâtre brave le temps diffusée par France3 - Nouvelle Aquitaine[17] : La voix des épitomes

Textes édités[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Splendeur et lassitude du Capitaine Marion Déperrier aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-912464-39-2)
  • 2003 : Crise de nerfs - Parlez-moi d'amour suivi de Ægri Somnia aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-054-8)
  • 2005 : Mue - Première Mélopée - Un discours de Sereburã accompagné d'un rêve de Waëhipo Junior et des mythes de la Communauté Xavante d'Etênhiritipa aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-147-7)
  • 2005 : Se Tenir Debout, Entretiens avec Mari-Mai Corbel aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-148-4)
  • 2009 : Spectres de Printemps, Collection Nervium (Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie)
  • 2009 : Demain le Théâtre: songes épars dans l'attente, aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-264-1)
  • 2009 : Comme disait mon père, suivi de Ma mère ne disait rien, Calentures no 65 et no 66, aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-265-8)
  • 2009 : Le théâtre comme lieu où raconter l'Espace, dans la Revue Espace(s) du CNES, aux Éditions l'Observatoire de l'Espace (ISBN 978-2-85440-014-4)
  • 2010 : La Mort d'Adam - Deuxième Mélopée (Livre DVD) aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-290-0)
  • 2011 : L'Ombelle du Trépassé (Accompagné de chants bretons recueillis par Yann-Fanch Kemener) aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-339-6)
  • 2012 : Ghost dance - Collection Nervium (Comédie de Caen - Centre Dramatique National de Normandie)
  • 2012 : Adresse à l'ami, dans le Manifeste Hédoniste, aux Éditions Autrement de Michel Onfray (ISBN 2746716127)
  • 2012 : Ghost Dance - Remugles épars dans l'attente, et L’œil que je suis, dans la Revue Frictions no 20[18]
  • 2012 : L'Ombelle du Trépassé (Livre CD) aux Éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-381-5)
    2016 RICHARD III - LOYAULTÉ ME LIE ©Tristan Jeanne-Valès
  • 2013 : Tout allait mieux autrefois, même l'avenir, dans la revue Frictions no 21[19]
  • 2014 : Space Out Space, dans la revue Espace(s) du CNES Éditions de L'Observatoire de l'Espace (ISBN 9782854400274)
  • 2014 : Déclaration de guerre, dans la revue Ces cris gravés, Éditions du Chameau (ISBN 978-2-917437-52-0)
  • 2015 : Aux frontières du Royaume, dans la revue Frictions no 24 [20]
  • 2015 : L'Armoire du diable, Une fable librement inspirée de contes tziganes, aux éditions Les Solitaires Intempestifs, (ISBN 9782846814423)
  • 2015 : La stratégie de la bicyclette, préface de la revue Frictions "Critique dramatique et alentours" rédigée par Jean-Pierre Han [21]
  • 2015 : A poetic experience of the world, dans la revue "Imagine 2020 - art and climat change - There is Nothing" rédigée par Claudia Galhos aux éditions Art in site. (ISBN 978-989-95397-6-1) [22]
  • 2016 : Richard III - Loyaulté me lie, suivi d'un essai de Raymond Geuss : Richard III, déchirement tragique et rêve de perfection. aux éditions Les Solitaires Intempestifs (ISBN 978-2-84681-472-0)
  • 2016 : Discours d'Alexandrie, Revue Frictions n°26 - Printemps 2016
  • 2016 : La force atomique du fait divers, Revue Frictions n°27 - Hiver 2016
  • 2017 : Car cœur sur la bouche, extraits de poèmes, revue Catastrophes, revue électronique d'écritures contemporaines - [23]
  • 2017 : Mon amoureux noueux pommier, (Livre CD), Éditions Les Solitaires intempestifs, . (ISBN 978-2-84681-507-9)
  • 2019 : The Brook's Clown, éditions Achates 360 [24] (ISBN 9789811432293)
  • 2019 : Fièvres de clown, éditions carnets de frictions, Jean Lambert-wild, 2019 (ISSN 1298-5724)
  • 2020 : À la guerre comme à la guerre, éditions revue frictions N.32, Jean Lambert-wild, été 2020 (ISSN 1298-5724)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Drumlike in salty bathtub - 326 Music CD326001
  • Spaghetti's Club - "Le point de vue de Lewis Caroll" - 326 Music CD326005
  • Spaghetti's Club - "La Conclusion" - 326 Music CD326009
  • L'Ombelle du Trépassé - 326 Music CD326013
  • Mon Amoureux noueux pommier - 326 Music CD 326014

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Lauréat de l'Aide à l'écriture dramatique, Ministère de la Culture pour Splendeur et Lassitude du Capitaine Marion Déperrier
  • 2000 : Lauréat de la Bourse Villa Médicis hors les murs (États-Unis) pour la préparation et l'écriture de Spaghetti's Club - "Le point de vue de John Cage".
  • 2009 : Bourse du CNL d'aide à l'écriture pour Tête perdue au fond de l'Océan - Première Mélopée
  • 2010 : Nominé aux Molières Jeune Public pour Comment ai-je pu tenir là dedans, d'après la chèvre de Mr Seguin d'Alphonse Daudet[25]
  • 2014 : Nommé au grade de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture et de la Communication[26]
  • 2020 : Award for best Cover, Singapore Book Awards 2020, pour The Brook's Clown[27]
  • 2020 : Award for the book of the year, Singapore Book Awards 2020, pour The Brook’s Clown

Bibliographie et travaux universitaires[modifier | modifier le code]

  • Phenomena, Cahiers de l’Espace, Espace Gantner 1999 / (ISBN 2-915151-02-4)
  • Jean Lambert-wild – La scénographie high-tech, par Anne-Marie Lercher, revue L’Œil no 533, [28]
  • Le Théâtre ? Une coopérative d’artistes par Lucille Garbagnati, revue Coulisses no 25, [29]
  • Al Dente par Hervé Pons, revue Mouvements no 24, [30]
  • Anges et chimères du virtuel par Corinne Pencenat, revue d’études esthétiques, 2002 / (ISBN 2-908930-82-X)
  • Vers un théâtre des interfaces par Otto Sholtz, revue d’études esthétiques, 2002 / (ISBN 2-908930-82-X)
  • Le théâtre comme art de la dépossession par Jean-Yves Lazennec, revue d’études théâtrales, Revue Registres no 8 2004 / (ISBN 2-87854-296-7)
  • L’art numérique par Edmond Couchot et Norbert Hilaire, Éditions Flammarion 2003 (p. 104- 105) / (ISBN 2081225123)
  • Le réel, paradis perdu, par Mari-Mai Corbel, revue Mouvement no 20, mars- [31]
  • Autour de Jacques Polieri : Scénographie et technologie, par Michel Corvin et Franck Ancel, Éditions de la BNF 2004 / (ISBN 2-7177-2296-3)
  • Énergie du Grotesque – Crise de nerfs – Parlez-moi d’amour par Mari-Mai Corbel, revue Coulisses, no 30, / (ISBN 978-2-84867-064-5)
  • Jean Lambert-wild par Chantal Boiron, Revue UBU – Scènes d’Europe no 32, [32]
  • Un théâtre d’auteur – L’univers de Jean Lambert-wild par Corinne Pencenat, Théâtre Public no 174, juillet- [33]
  • Œuvres à plusieurs, par Richard Conte, revue Plastik Automne 2004 / (ISBN 2-85944-518-8)
  • Environnements virtuels et nouvelles stratégies actantielles par Valérie Morignat, in Études théâtrales no 30 /2004 - Arts de la scène, scène des arts. Vol. III / (ISBN 2-930416-18-1)
  • Formes hybrides : vers de nouvelles identités, textes réunis par Luc Boucris et Marcel Freydefont, avec la collaboration d’Anne Wibo. Actes du colloque des 4 et , organisé par le Centre d’études du XXe siècle de l’Université Paul-Valéry (Montpellier III). Publication : École d’architecture de Nantes - Centre d’études théâtrales de Louvain / (ISBN 2-930416-18-1)
  • Une techno-poétique par Mari-Mai Corbel, Revue Coulisses no 33, / (ISBN 978-2-84867-124-6)
  • Scientifiques de l’égarement par Judith Martin, Alternatives théâtrales, no 85-86 / (ISBN 9782874280504)
  • La Culture pour qui ? par Jean-Claude Wallach, Éditions de l’attribut, / (ISBN 978-2-916002-02-6)
  • Internet, un seisme dans la culture ? par Marc Le Glatin, Éditions de l’attribut, / (ISBN 9782916002064)
  • La mise en scène contemporaine par Patrice Pavis, Éditions Armand Colin 2008 / (ISBN 978-2-2003-4043-8)
  • L’écriture à Avignon (2010) : vers un retour de la narration ? par Patrice Pavis, The IATC webjournal, 2010 / [34]
  • Manifeste Hédoniste par Michel Onfray, Éditions Autrement, / (ISBN 2746716127)
  • L’Acteur et l’intermédialité. Les nouveaux enjeux pour l’interprète et la scène a l’ère technologique par Izabella Pluta, Édition L’Âge d’homme 2012 / (ISBN 978-2-8251-4041-3)
  • Théâtre du XXI siècle : Commencent par Jean-Pierre Ryngaert et Julie Sermon, Éditions Armand Colin / (ISBN 2200271425)
  • Raconter des Histoires – Quelle narration au théâtre aujourd’hui ? par Arielle Meyer, MacLeod et Michèle Pralong, Éditions Métis Presses / (ISBN 978-2-940406-44-9)
  • Bande-dessinée, animation, spectacle vivant par Sidonie Han, Revue Registres no 16 / 2013 / (ISBN 2878545974)
  • Le metteur en scène et ses doubles, actes du colloque au Grü/Trasnstheater à Genève, Éditions Métis Presses [35]
  • La sainte apocalypse de Jean par Michel Onfray –préface de l’ombelle du trépassé / (ISBN 978-2-84681-339-6)
  • Scènes étrangères – War sweet war – Uspieni- Endormis, Izabella Pluta, Édition de la revue polonaise Teatr, 2013 / [36]
  • Yann-Fañch Kemener – chant de vision de Sophie Denis, Éditions Vivre tout simplement 2013. (ISBN 978-2-9535226-8-6)
  • Pour un Théâtre multimédiums - Dans la brochure Regard sur les rencontres Nationales THEMAA 2013, édité en par l'association THEMAA dans le cadre des rencontres sciences et marionnettes[37].
  • La scène circulaire aujourd'hui, ouvrage dirigé par Romain Fohr et Guy Freize, Éditions L'entretemps, . (ISBN 978-2-35539-194-1)
  • Noir, Lumière et théâtralité, Véronique Perruchon, éditions Septentrion, Presses Universitaires, 2016 (ISBN 9782757412855) (ISBN 9782757414644)
  • L'étoffe des rêves - chronique d'une aventure théâtrale , film documentaire écrit et réalisé par François Royet autour de la création du spectacle Richard III - Loyaulté me lie. Diffusion sur France 3 Limousin lundi [38].
  • Metteur en scène aujourd'hui - Identité artistique en question ? Ouvrage dirigé par Izabella Pluta et Gabrielle Girot Éditions Presses Universitaires de Rennes, 2017[39].
  • De la transmission (entretien avec Guillaume Hasson), éditions Revue Frictions n°29, hiver 2017-2018 [40]
  • Fuites – Première tentative- court-métrage écrit par Jean Lambert-wild et réalisé par François Royet, .
  • Les dessous de Frida  - film documentaire écrit et réalisé par Christian Berrut, [41]
  • L’Acteur face aux mondes virtuels : limites et transgressions entretien réalisé par Izabella Pluta - Theatre in progress, 24 juin 2020 [42].
  • Voler en Apesanteur de Franck Lehot aux éditions Deboeck, Août 2020[43] (ISBN 9782807325852)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Nomination de Jean Lambert-wild à la direction du théâtre de l'Union », sur www.culturecommunication.gouv.fr.
  2. « Contesté, le directeur du Théâtre de l'Union à Limoges démissionne », sur LEFIGARO (consulté le 25 novembre 2020)
  3. [1].
  4. Muriel Mingau, « Jean Lambert-Wild, qui dirigera le CDN dès janvier, présente une pièce aux “Francos” », Journal Le Populaire,‎ (lire en ligne).
  5. [2].
  6. « Comédie de Caen - Histoire ».
  7. « L'académie ».
  8. « Théâtre de l'Union de Limoges : le directeur, Jean Lambert-wild, annonce sa démission », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine (consulté le 25 novembre 2020)
  9. « Centre dramatique de Limoges : le metteur en scène Jean-Lambert Wild démissionne », sur Libération.fr, (consulté le 25 novembre 2020)
  10. « Rebelle à bretelles ».
  11. « Entretien avec Jean-Lambert-wild », sur theatre-contemporain.net.
  12. « Temps forts Danse/Théâtre/Arts de la Rue », sur anneefrancecoree.com (consulté le 2 avril 2016).
  13. « trente trente ».
  14. a et b « Centre international de la Poésie Marseille, auteurs: Jean Lambert-wild », sur cipmarseille.com.
  15. « spectacle : Babel, after the war », sur plateaux.ch.
  16. « Les cocottes du Crochetan partent en sucette », sur 24heures.ch, (consulté le 22 septembre 2019).
  17. « redecouvrez les grands monologues du théâtre français », sur francetvinfo.fr
  18. « Frictions, théâtre-écritures ».
  19. « Frictions, théâtre-écritures n°21 ».
  20. http://www.revue-frictions.net/doku.php/numero24.
  21. « carnets1 Revue frictions », sur www.revue-frictions.net (consulté le 11 août 2015).
  22. (en) « imagine2020.eu ».
  23. « Car cœur sur la bouche - Catastrophes », sur revuecatastrophes.wordpress.com, .
  24. (en) « The brook's clown », sur http://achatesdigital.com.
  25. « Historique des nominations des Molières de 1987 à 2010 », sur lesmolieres.com.
  26. « Nomination dans l'ordre des arts et des lettres juillet 2014 », sur www.culturecommunication.gouv.fr.
  27. (en) singapore book publisher association, « Book awards 2020 »,
  28. Revue L'Œil, gallimard, , 100 p. (ISBN 2-84370-079-5, 2843700795).
  29. Coulisses n°25 : Janvier 2002, , 153 p. (ISBN 978-2-84627-052-6, lire en ligne).
  30. Mouvementsts n°24, La découverte, , 176 p. (ISBN 978-2-7071-3889-7, lire en ligne).
  31. « Le réel, paradis perdu », sur www.mouvement.net (consulté le 23 octobre 2014).
  32. « Sommaire n°32 », sur www.ubu-apitre.org.
  33. « Théâtre public n°174 ».
  34. « lire en ligne » [archive du ], sur www.criticalstages.org.
  35. « Le metteur en scène et ses doubles ».
  36. « lire en ligne ».
  37. « Actualités - Themaa, 15/11/2013 », sur www.themaa-marionettes.com, (consulté le 4 mai 2015).
  38. « Avant-première l'étoffe des rêves », Le populaire du centre,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  39. Metteur en scène aujourd'hui : Identité artistique en question ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, , 550 p. (ISBN 978-2-7535-5498-6).
  40. « numero 29 revue frictons », sur revue-frictions.net.
  41. « Frida jambe de bois - le reflet », sur lereflet.ch (consulté le 29 octobre 2019).
  42. « ACTEUR ET MONDES VIRTUELS/ENTRETIEN AVEC JEAN LAMBERT-WILD ».
  43. « Voler en apesanteur », sur deboecksuperieur.com