Jean Kunckel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Kunckel
Johannes Kunckel.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Essayiste, chimisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Jean Kunckel de son vrai nom Johann von Löwenstern Kunckel (vers 1620-1638 [1], Hütten – 20 mars 1703, Stockholm) était un chimiste allemand, technicien du vitrail.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Kunckel était un chimiste. Il a fait plusieurs découvertes, notamment, il isola le phosphore en 1674[2], même si cet élément chimique avait déjà été découvert en 1669 par son compatriote l'allemand Hennig Brandt.

En 1679, il publie un traité L'Ars vitraria experimentalis. À côté des œuvres d’Agricola (De re mettalica, 1556), de Besson (Théâtre des instruments mécaniques, 1578) ou de Joussel (Théâtre de l’art du charpentier, 1627), le traité de Jean Kunckel montre que la technique, bien avant le XVIIIe siècle, était déjà souvent en de nombreux domaines comprise et synthétisée[1].

Charles XI lui avait donné la charge de « conseiller des mines ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

Kunckel Titelblatt 1743.jpg
  • Expériences sur les sels fixes et volatils (1676, Hambourg), traduit en latin par Ramsay (1678, Londres)
  • Observations chimiques (1677), également traduit en latin par Ramsay (1678)
  • L'Art de faire le verre (1679), traduit en français par le baron d'Holbach (1752)
  • Une lettre sur le Phosphore (1678) où il expose sa découverte.
  • L'Ars vitraria experimentalis (1679).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire des techniques - Bertrand Gille
  2. M.F.-E. Guerin, Dictionnaire pittoresque d'histoire naturelle et des phénomènes de la nature, vol. 7, Imprimerie de Cosson, , 640 p. (lire en ligne), p. 405.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]