Jean Jay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jay.

Jean Jay
Fonctions
Député de la Gironde

(1 an et 17 jours)
Gouvernement Assemblée législative
Député à la Convention nationale

(3 ans, 1 mois et 20 jours)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sainte-Foy-la-Grande (Gironde)
Date de décès (à 63 ans)
Lieu de décès La Nougarède (Dordogne)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Montagne
Profession pasteur
députés de la Gironde

Jean Jay, né le à Sainte-Foy-la-Grande, Gironde - mort le à La Nougarède, était un pasteur calviniste français qui fit une brève carrière politique pendant la période de la Révolution.

Sous la Révolution[modifier | modifier le code]

Pasteur calviniste, administrateur de la Gironde en 1791, Jean Jay est élu député à l'Assemblée législative par le département de la Gironde, (1791) réélu député à la Convention (1792). Il siège aux côtés des Montagnards et se montre très hostile aux autres élus du département, de tendance girondine. Il vote la mort du roi lors du procès de Louis XVI, siège un mois au Comité de sûreté générale et intervient surtout au Comité d'instruction publique, soutenant l'autorité paternelle contre celle de l'État. Prudemment silencieux sous la Convention thermidorienne.

Sous le Directoire[modifier | modifier le code]

Jean Jay n'est pas réélu aux conseils par la Gironde et termine son existence comme pasteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]