Jean Ier d'Opava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean Ier de Troppau)
Aller à : navigation, rechercher
Jean Ier de Troppau
Informations générales
Naissance
Décès
Père
Mère
Anne de Racibórz (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frères
Enfants
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier.

Jean Ier d'Opava-Ratibor (en tchèque : Jan I. Ratibořský; Hanuš Ratibořský; né vers 1322; † entre 1380 et 1382) fut duc corégent d' Troppau de 1365 à 1377 et duc de Ratibor de 1365 à 1380.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Ier de Troppau/Opava, est le fils de Nicolas II d'Opava et de sa première épouse Anne de Ratibor, est issu de la branche Troppau (en tchèque: Opava) des Přemyslides et, par sa mère, un neveu du dernier représentant de la dynastie Piast de Silésie-Racibórz, Lech de Racibórz. Nicolas d'Opava/Troppau, en épousant en 1337 Anne de Racibórz, fonde la lignée přemyslide des ducs de Ratibor. Sa mort, en 1365, provoque un partage de son héritage qui se conclut par une répartition des fiefs : Jean Ier hérite du duché de Ratibor, le duché d'Opava/Troppau revient conjointement à Przemko Ier († 1433) et à Venceslas Ier († 1381) , tandis que Nicolas III († 1394) reçoit Leobschütz.

Mais comme Jean assure la régence sur les fiefs de ses frères cadets, il gouverne de fait l'ensemble de l'héritage paternel jusqu'en 1377. En 1372, il accorde le droit de Magdebourg à la ville de Opava. Par suite de difficultés financières, il doit vendre en 1375 les Principauté de Pless et de Mikołów au duc Ladislas II d'Opole ; cependant son fils Jean II peut reprendre par la suite ces deux fiefs. En 1377, Jean Ier crée le duché de Jägerndorf (en tchèque: Krnovské knížectví), dont les dépendances étaient jusque-là rattachées au duché de Ratibor.

Famille[modifier | modifier le code]

Jean Ier épousa en 1361 Anna, fille du comte Henri V de Fer († 1369). Ils eurent deux enfants :

Bibliographie[modifier | modifier le code]