Jean Ier de Deux-Ponts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Ier
Titre de noblesse
Comte palatin
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Église Alexander (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Johann I. von Pfalz-ZweibrückenVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants

Jean Ier de Deux-Ponts ( - † à Germersheim, Palatinat du Rhin) est duc-palatin de Deux-Ponts de 1569 à sa mort, il est également le généalogiste de sa maison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean est le second fils du comte palatin et duc Wolfgang de Deux-Ponts (1526-1569) et d'Anne de Hesse (1529-1591), fille du landgrave de Hesse, Philippe.

Son frère aîné Philippe Louis de Neubourg reçoit la principauté de Neubourg, Jean reçoit celle de Deux-Ponts. Héritant d'une principauté endettée, Jean rejoint Deux-Ponts en 1575. En 1588, il bascule du catholicisme à la confession Luthérienne, ce qui le met en opposition avec ses frères. Durant toute sa vie, Jean souffre d'un handicap qui le fait boiter.

La tombe de Jean dans l'église Saint-Alexandre de Deux-Ponts a été détruite durant la Seconde Guerre mondiale.

Mariage et descendants[modifier | modifier le code]

Jean épouse, en 1579, dans le Bad Bergzabern Madeleine de Clèves (1553-1633), fille du duc Guillaume de Clèves, avec lequel il a les enfants suivants:

Liens externes[modifier | modifier le code]