Jean II de Sancerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Blason des Sancerre

Jean II de Sancerre (vers 1260 - 1327) est comte de Sancerre, seigneur de Meillant, Le Pondy et de Charenton-du-Cher. Il est le second fils du comte Jean Ier et de Marie de Vierzon, de Menetou-Salon et de Soesmes [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La première mention le concernant date du 1er juin 1299, lorsque le roi d'Angleterre Édouard Ier écrit à Pascal de Ville, maire de Bayonne, de faire arrêter et conduire en Angleterre Jean de Ville, son fils, Pascal, Olivier de Ville et Jean de Sancerre[2].

Jean II devient à son tour comte en 1306 à la mort de son frère aîné Étienne II. Jean édifie une forteresse à Châteaumeillant, près de Saint-Amand-Montrond, vers 1300[3]. En 1308, Jean est emprisonné à Melun pour avoir participé à un combat en la baronnie de Saint-Verain sans l'accord du roi de France Philippe IV le Bel[4].

En 1316, lors de la convocation du ban et de l'arrière-ban du Berry, le comte se rend à Paris à la tête de trente hommes d'armes, c'est-à-dire plus de cent chevaux[5]. Le 9 juin 1318, l'évêque de Maguelonne demande à Guillaume Durand, évêque de Mende, de le faire indemniser à la suite de violences exercées par des agents royaux et en premier lieu par Jean de Sancerre, lieutenant du sénéchal de Beaucaire[6]. Les victimes obtinennent un arrêt qui leur assure une éclatante réparation. Les coupables, à commencer par Jean de Sancerre, sont déclarés déchus du droit d'occuper désormais un poste dans l'administration royale[7].

Jean II décède en 1327 et est enterré, comme sa première épouse Louis de Baumez, à l'église des Jacobins de Bourges.

Descendance[modifier | modifier le code]

En premières noces, Jean de Sancerre épouse Louise, fille de Robert de Baumez[8], Beaumez[9], Beaumetz ou Bommiers, seigneur de Boubers. Celle-ci décède et est inhumée en 1322 en l'église des Jacobins de Bourges.[10]. Leur mariage produits trois enfants :

En secondes noces, il épouse Isabeau de Mauvoisin-Rosny en 1323, fille de Gui III (ou V) de Mauvoisin, seigneur de Rosny, et d'Isabeau de Mello, précédemment mariée en 1315 à Jean II, sire de Heilly[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie Famille de Carné
  2. Nouvelle chronique de la ville de Bayonne, Volumes 1-2, par Jean Baptiste Bailac, disponible sur (fr) Google Books
  3. Loire : autres châteaux de la Loire
  4. La Loire historique, pittoresque et biographique: de la source de ce fleuve a son embouchure dans l'océan, par Georges Touchard-Lafosse, publié par Adolphe Delahays, 1858
  5. Histoire des villes de France, avec une introduction générale pour chaque province publié par Aristide Guilbert - 1845 - p. 199
  6. Biographie de Guillaume Durand (extrait)
  7. Histoire littéraire de la France. 34-37, Suite du quatorzième siècle. Tome 35 / ouvrage commencé par des religieux bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur et continué par des membres de l'Institut (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)
  8. http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Sancerre.pdf
  9. The House of Blois 3
  10. Louise de Bommiers
  11. detarade.chez.com/fichierC.html -