Jean Grandmougin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grandmougin.
Jean Grandmougin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Activité

Robert Marcel Grandmougin, plus connu comme Jean Grandmougin (25 décembre 1913 à Paris - 30 juin 1999) est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est journaliste, éditorialiste et rédacteur en chef à Radio Luxembourg de 1948 à 1962. Ses éditoriaux sont diffusés soit à 13 heures soit peu avant 20 heures et ont une immense audience à une époque où "Luxembourg" est de loin la première des radios et où la télévision est encore peu répandue.

Cet homme de droite, favorable à l'Algérie française, écrit des lettres compromettantes, notamment au général Salan, chef de l'OAS. Sous la pression du gouvernement, il est licencié de Radio Luxembourg, ce qui entraîne une manifestation de soutien à sa personne[1]. Georges Walter le remplace.

Il est ensuite chroniqueur à L'Aurore, Le Spectacle du Monde et à Finances tout en publiant de nombreux livres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Destination Terre, 1958
  • Diagnostic de la France, 1959
  • Dictionnaire de la France de demain, 1965
  • Et après ?, 1961
  • Histoire vivante du Front populaire , 1934-1939. 1966
  • Lettre ouverte au Ministre de l'information, 1967
  • Les liens de saint Pierre, 1963
  • Mon dossier Russie, 1974
  • Mon tour du monde quotidien (plusieurs éditions mises à jour), 1961
  • Noenoeil : homme d'État, 1960
  • Nourrir le Tiers monde, 1967
  • Les temps qui courent, 1964

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Maréchal, RTL, histoire d’une radio populaire, Nouveau monde éditions, 2010, 582 p. (p.269 à 271).