Jean Gosselin (bibliothécaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gosselin.

Jean Gosselin, né à Vire (Calvados) vers 1510 et mort à Paris en novembre 1604, est un mathématicien et astronome français.

Il est le garde de la Bibliothèque du roi de 1560 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Protégé de Marguerite de Navarre (1492-1549), il publia en 1571 une Histoire des constellations. Sous son administration, pendant les règnes de Charles IX, Henri III et Henri IV, la Bibliothèque s’enrichit surtout grâce aux livres de privilège. Le rôle de Gosselin semble cependant avoir été secondaire après 1593, le président de Thou veillant personnellement à l’administration de la Bibliothèque.

En novembre 1604, alors âgé de plus de 90 ans, alors qu'il est resté seul dans sa chambre, il tomba dans le feu et fut trouvé le lendemain à moitié consumé.

Il est de la même famille que Guillaume Gosselin, mathématicien, né à Caen.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Ephémérides, ou Almanachs du jour et de la nuit pour 100 ans, Paris, 1571, in-4.
  • Historia imaginum coelestium noslro soeculo accomodata, ib., 1577, in-4.
  • La Significat., de l'ancien jeu des cartes pythagoriq., ib., 1582, in-8.
  • Calendrier grégorien perpétuel, trad, en franç., ibid., 1583, in-8.
  • Remonstrance touchant la garde de la librairie du Roy, par Jean Gosselin, 1595
  • Discours de la dignité et excellence des fleurs de lys et des armes des rois de France, Melun, 1593, Nantes, 1615, in-8, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de Moréri, 1759, t. IV, p. 290.
  • Charles Weiss, Biographie universelle, ou Dictionnaire historique contenant la nécrologie des hommes célèbres de tous les pays - T 1, 1841
  • P. Paris, Les Manuscrits français de la Bibliothèque du roi, 1848, in-8°, t. VII, p. 317 ;
  • Ét. Charavay et Ed. Fournier, Variétés historiques et littéraires, 1855, in-16, t. I, p. 1 et suiv.
  • Le Prince, Essai historique sur la Bibliothèque du roi, éd. L. Paris, 1856, in-16, p. 31 ;
  • A. Franklin, Les Anciennes bibliothèques de Paris, 1870, in-4°, t. II, p. 149-150 ;

Voir aussi sur l'œuvre et certains épisodes de la vie de Gosselin:

  • Ed. Frère, Manuel du bibliographe normand, 1860, in-8°, t. II, p. 32 ;
  • Isaaci Casauboni epistolae, 1709, in-8°, t. II, p. 229 ;
  • P. de Lestoile, Mémoires-journaux, éd. Brunet, 1880, in-8°, t. VIII, p. 168.
  • P.M Bondois, Jean Gosselin, Martin Basanier et la bibliothèque du roi en 1593, in Bibliothèque de l'école des chartes, 1932, vol.93
  • Balayé (Simone), La Bibliothèque nationale des origines à 1800, Genève : Droz, 1988, p. 45-47, 51.

Liens externes[modifier | modifier le code]