Jean Freinsheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean Freinsheim
Johann Freinsheim.jpg

Jean Freinsheim en 1650

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jean Freinsheim (allemand : Johann Freinsheim ou latin : Johannes Frenshemius) (né le 16 novembre 1608 à Ulm, mort le 31 août 1660 à Heidelberg) est un philologue et historien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a repris et enrichi des textes de Tite-Live[1].

Il est le gendre du mathématicien, astronome, philologue et historien Matthias Bernegger[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par exemple : Les supplémens de J. Freinshemius sur la seconde Décade de Tite-Live, Couvent des Grands Augustins, (lire en ligne)
  2. (en) Tullio de Mauro et Lia Formigari (dir.), Leibniz, Humboldt and the origins of comparativism (conference held in Villa Mirafiori, Roma, September 1986), J. Benjamins, Amsterdam, Philadelphia, 1990, p. 4 (ISBN 90-272-4532-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Edmund Kelter, Der Briefwechsel zwischen Mathias Bernegger und Johann Freinsheim, 1629, 1633-1636 : Ein Beitrag zur Kulturgeschichte des grossen Krieges von Edm. Kelter, Luetcke und Wulff, Hambourg, 1905?, 74 p.
  • Ange de Saint-Priest, Encyclopédie du dix-neuvième siècle : répertoire universel des sciences, des lettres et des arts avec la biographie de tous les hommes célèbres, Impr. Beaulé, Lacour, Renoud et Maulde, 1851, tome 13, p. 133

Liens externes[modifier | modifier le code]