Jean Francou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Francou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Sénateur
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Archives conservées par

Jean Francou, né le et décédé le à Salon-de-Provence[1], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Fils de Raoul Francou, chef de la résistance locale de Salon-de-Provence, maire de la ville d' à (date de son décès), Jean Francou est l'aîné de dix enfants.

Il fait ses études au Collège du Sacré-Cœur d'Aix-en-Provence, puis à la faculté de droit de l'Université d'Aix-Marseille[2].

Il exerce la profession de courtier en oléagineux[3].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Jean Francou est élu maire de Salon-de-Provence en à l'âge de 36 ans et est réélu sans discontinuité jusqu'en .

Durant ses mandats successifs, la population de la ville est passée de 17 500 habitants à 35 000 habitants. De nombreux quartiers nouveaux sont créés (Canourgues, Monaque, Bresson), notamment pour faire face à l'arrivée des Pieds Noirs, et à l'afflux de travailleurs sur la plateforme de Fos. Le centre-ville est entièrement rénové et de nombreux équipements structurant la ville sont construits.

Il est élu sénateur et conserve son mandat jusqu'au [4]. Il est longtemps rapporteur du budget des Sports.

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

En 1995, il est condamné à 2 ans de prison avec sursis et 600 000 francs d'amende pour abus de confiance et détournement de fonds publics du Comité Communal d'Action Sociale (CCAS) pour une somme de 4,5 millions de francs. Ces sommes indûment perçues entre 1975 et 1982 sont entièrement restituées dès 1989[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]