Jean Feugereux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Feugereux
Ancien presbytère atelier Feugereux église Saint-Lubin Prasville Eure-et-Loir France.jpg
Ancien presbytère de l'église Saint-Lubin ayant abrité l'atelier de Jean Feugereux, Prasville, Eure-et-Loir.
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Chartres
Nom de naissance
Jean Feugereux
Nationalité
Activité
Maître

Jean Feugereux , né le à Fresnay-l'Évêque (Eure-et-Loir), et mort le à Chartres, est un peintre paysagiste, aquarelliste, graveur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Feugereux est le petit-fils d'Alphonse Marré[1], et arrière-petit-fils de Louis-Léon Chapon[2] (1836-1918).

Il voit le jour dans la ferme du château de Saint-Germain à Fresnay-l'Évêque en Eure-et-Loir, dans une famille de huit enfants.

Il est l'élève du peintre Raymond Renefer[3]. Ses principales sources d'inspiration lui viennent de Beauce et de Bretagne. Il demeure à Corbeil-Essonnes de 1946 à 1950 et y est employé des Grands Moulins de Corbeil Dès le tout début des années 60, Jean Feugereux fut inspiré par l'œuvre et la vie de Charles Péguy. Il est reçu par trois présidents de la République : Vincent Auriol, René Coty et François Mitterrand.[réf. nécessaire]

Jean Feugereux est nommé directeur de l'école de dessin ABC par correspondance, et est le président de l'ADAGP.

Il est membre du Salon Comparaisons, dont il est trésorier dès la création, et du Salon des indépendants.

Anne et Jérôme Feugereux ses enfants, perpétuent la mémoire et l'œuvre de leur père. Il est possible de visiter son atelier privé dans l'ex-presbytère de Prasville en Eure-et-Loir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Plus de 300 gravures au burin sur cuivre
  • Une cinquantaine de gravures sur bois
  • Environ 2 000 peintures à l'huile
  • Des milliers d'aquarelles et de dessins

Estampes[modifier | modifier le code]

  • Les Rochers de Saint-Guénolé, 1981, gravure.

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

  • 1976, Lettres de Beauce, autoportrait d'un graveur, Alphons Marré, en feuilles sous emboîtage éditeur, non paginé, 6 gravures originales au burin, signées par l'artiste, 4 photographies de Daniel H. Feuillade, signées, fac-similé d'une lettre illustrée, tirage réalisé à moins de 100.
  • 1982, Lettres de Beauce, Alphonse Marré, Fontenay-sur-Conie, réédition, 64 pages.
  • 1989, Cuivre, écrits et paroles d'artistes, Nîmes, broché, véritable cuivre en couverture, 40 pages sur papier bouffant 90 grammes, impression couleurs cuivre, tirage numéroté à 300 exemplaires avec les écrits de trente artistes contemporains.
  • 1991, Gris bretons, Éditions Nanga, Le Guilvinec, 40 pages, illustré de gravures de l'artiste, édition originale tirée à 300 exemplaires sur Canson 120 grammes. (ISBN 2-909152-04-9)
  • 1991, La Dernière Moisson, Éditions Nanga[4], carnet d'aquarelles avec quelques pages de texte, broché sous jacquette couleurs avec 24 aquarelles en fac-similé, édition originale tirée à 50 exemplaires numérotés, avec une gravure originale. (ISBN 2-909152-24-3)
  • 1995, Ciels, écrits et peinture (1988-1991), Éditions Nanga, Saint-Guénolé, préface de Bernard Debré et Maurice Dousset, 126 pages illustrées en couleurs, texte de nombreux artistes.
  • 1997, La Beauce, éditions Le Cherche midi, Paris, cartonnage sous jacquette, 128 pages, en couleurs, édition originale. Exemplaire de tête avec une gravure originale à 50 exemplaires.
  • 2004, Derniers Écrits , Éditions Nanga, Erquy, tirage à quelques centaines d'exemplaires.
  • 2005, Gris breton, éditions Jérôme Feugereux, Guiler-sur-Goyen, broché, 60 pages, 37 dessins, sur Arches 250 grammes rabats illustrés de 2 fac similmé d'aquarelles en couleurs, tirage numéroté limité à 300 exemplaires.
  • 2008, Paysan, réédition Nanga, 120 pages, nombreuses illustrations en noir et blanc et en couleurs.

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1961[Où ?], « La route de Péguy »
  • 1963[Où ?], « La dernière marche de Péguy »
  • Galerie Ernest Correleau à Pont-Aven
  • Galerie l'Art ancien à Orléans
  • Juin à août 1995, au château et musée de la poste d'Amboise (catalogue)
  • Du 15 janvier au 19 février 2010, Galerie Jacqueline Amiel à Saint-Quentin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Jocelyn Mercier, Les gravures sur bois de Jean Feugereux, éd. Nanga, Saint-Guénolé, broché, 95.pages, un portrait gravé suer bois de Feugereux par Jocelyn Mercier, qui l'a signé. Tirage numéroté et limité à 250 exemplaires. Exemplaire de tête sous emboîtage avec suite de 50 gravures numérotées de I/L à L/L? un autre exemplaire de tête avec une autre suite de gravures sur bois sur papier précieux et trois gravures originales signées de l'artiste 5 exemplaires numérotés de A à O, plus de 100 gravures.
  • collectif, Jean Feugereux, catalogue en couleurs des 25 œuvres exposées à la Société nationale des beaux-arts en 1993
  • Albert Alègue, Jean Feugereux , éd.Costes, Paris, collection Epona Atelier, 1960, 22 pages, 12 illustrations avec texte de critique d'art.
  • Philippe Guérin, Jacques Marthelot et Claude Polibarbe, ABC Kunstchule Paris, der Lehrbuch der Technike, Jeanne Socquet, Jean Feugereux, Claude Nadel, édition Hamburg Axel Andersson Akademie, 1990.
  • Collectif, Jean Feugereux, nàvembre 2012, éd. Manga, 130. pages, 130 illustrations dont 44 en couleurs, (ISBN 2-909152-44-8)

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compositeur et organiste de la cathédrale de Chartres de 1911 à 1943.
  2. Graveur sur bois et auteur d'un livre sur Le Jugement dernier de Michel-Ange.
  3. Site consacré à Raymond Renefer.
  4. Voir sur le site des éditions Nanga.

Liens externes[modifier | modifier le code]