Jean Esponde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Esponde

Jean Esponde est un poète, écrivain et voyageur français né à Ciboure au Pays basque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Esponde passe son enfance dans le sud marocain et fait ses études supérieures à Bordeaux. Il enseigne la philosophie puis change d’activité : orientation des étudiants à l’Éducation nationale.

Des liens étroits d’un livre à l’autre, ou l’un entraînant l’autre, prose et poésie se nourrissant et avançant parallèlement. Ainsi naissent des ouvrages à dimension "géo-poétique", en particulier Corne d’Afrique et Mer Rouge, Chine, accompagnent des "non biographies" de Rimbaud, Segalen et Barthes. « C'est dans un livre qui se qualifie de non biographie que le Rimbaud des terres sauvages et des âmes dures surgit le mieux » écrit Yves Harté [1]. Il est également auteur de deux romans aux éditions Confluences et donne régulièrement des lectures publiques avec l'Atelier de l'agneau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Prose[modifier | modifier le code]

  • Mourir aux fleuves barbares, Arthur Rimbaud, une non-biographie, éditions Confluences, 2004
  • Une longue marche, Victor Segalen, Confluences, 2007.
  • Roland Barthes, un été, Confluences, 2009.
  • La mort de Roland, Confluences, 2010.
  • Lucy, – 3 000 000, Confluences, 2012.
  • Le désert, Rimbaud, Atelier de l'agneau, 2018. ( (ISBN 978-2-37428-010-3))

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sud-Ouest Dimanche, 28/11/2004