Jean Deshayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Fernand Deshayes (Paris, -Djerba (Tunisie), ) est un helléniste, protohistorien, archéologue et orientaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études au lycée Henri-IV, il devient élève de l'École normale supérieure et entre à l'École française d'Athènes (1949-1952) avec Paul Courbin. En compagnie de celui-ci, il fouille à Argos la nécropole mycénienne pendant que Courbin s'occupe de dégager la zone du cimetière sud. Il y reviendra en 1954, 1955 et 1958 tout en axant de plus en plus ses recherches sur l'Orient.

De 1952 à 1955, avec Jean Bérard, il fouille à Chypre. Attaché de recherches au CNRS (1952-1958), pensionnaire scientifique de l'Institut français d'archéologie de Beyrouth (1958-1961), il travaille à Dikili Tash (Macédoine orientale) et à Turang Tepe (Iran).

Professeur à l'Université de Lyon (1961-1968), il est chargé de cours à la Sorbonne en 1965 puis inaugure la chaire d’archéologie orientale à l'Université de Paris I (1968).

Directeur de l'UER d'art et d'archéologie à Paris I (1971-1974) et vice-président (1973-1978), il devient membre de la Commission des fouilles du ministère des Affaires étrangères et, avec Henri Seyrig et Jean-Claude Gardin, organise le Centre de recherches archéologiques du CNRS à Valbonne.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Fouilles exécutées à Mallia, 1948-1954, in Études crétoises XI, 1959
  • Les Outils de l'âge du bronze, de l'Indus au Danube (IVe au IIe millénaire, 1960
  • Nécropole de Ktima, 1963
  • Argos. Les fouilles de la Deiras, in Études péloponnésiennes de l’École française d'Athènes, 1966
  • Civilisations de l'Orient ancien, Arthaud, 1969
  • Fouilles de Toureng Tépé, ERC, 1987

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Lafitte, Stephen Taylor, Qui est qui en France, 1977, p. 564
  • J-L. Huot, Jean Deshayes (1924-1979), in Syria no 57, 1980, p. 497-499
  • J. Pouilloux, Histoire et archéologie. De l'Indus aux Balkans. Recueil à la mémoire de Jean Deshayes, 1985, p. 17-19
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 747-748 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]