Jean Deschamps (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deschamps et Jean Deschamps.
Jean Deschamps
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Jean Deschamps (né le à Strenquels et mort le à Toulouse) est un acteur et metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du département du Lot, après ses études secondaires au lycée de Cahors, Jean Deschamps entreprend à Toulouse une licence de philosophie et, simultanément, suit les cours de peinture et d’architecture de l’École des Beaux-Arts, d’où il sortira avec une médaille d’or, ainsi que les classes du conservatoire d’art dramatique, où il obtiendra les premiers prix de tragédie et de comédie.

Engagé par Alexandre Arquillière au Théâtre du Forez basé à Saint-Étienne, il se verra confier tous les premiers rôles tragiques (le Cid, Ruy Blas, Cinna, Nicomède, Oreste d’Andromaque, Œdipe roi, etc.).

Il rejoindra la troupe du Théâtre du Palais de Chaillot dirigée par Pierre Aldebert, toujours chargé des premiers rôles (le Cid, Hernani, Prométhée olympien…).

En collaboration avec d’éminents universitaires, il fonde l’Université internationale du Théâtre et participe, en 1952, à la création par Georges Hacquard de la collection de disques L’Encyclopédie sonore (Ducretet-Thomson-Hachette) [1], enregistrant lui-même les grands rôles de son répertoire (Grand Prix du disque de l’Académie du disque français).

Il est alors, associé à Gérard Philipe, Jeanne Moreau, Maria Mauban, Silvia Monfort, Philippe Noiret, Daniel Sorano, Georges Wilson, l’un des principaux partenaires de l’équipe du Festival d'Avignon puis du Théâtre national populaire (TNP) de Jean Vilar.

Quittant le TNP, il entre à la Comédie-Française[2], où il fait ses débuts (en 1956) dans le rôle de Titus de Bérénice aux côtés d’Annie Ducaux.

Reprenant sa liberté, il fonde le Théâtre du Midi, centre dramatique national du Languedoc-Roussillon, et crée des festivals (notamment celui de Carcassonne), mettant en scène de grands textes comme La Chanson de Roland, ou Miréio en provençal, tout en programmant la restauration (à Carcassonne) voire la construction (à Sète, Théâtre de la mer Jean-Vilar, ou aux Baux-de-Provence…) de théâtres en plein air. Il conduit les plus grands comédiens, les « athlètes de la voix » comme il les définissait, sur les planches du château royal de Collioure ou de la citadelle de Sisteron. Sa DS file d’un site à l’autre sans relâche. En 1975, Michel Guy, Secrétaire d'État à la Culture, nomme Jacques Échantillon à la tête du Centre dramatique national de la région Languedoc-Roussillon.

Jean Deschamps dirigera pendant près de vingt ans le Théâtre de la Cité de Carcassonne, baptisé depuis Théâtre Jean-Deschamps en 2006, et s’installe au château de Serres, une maison forte située près de Limoux, qu’il relèvera de ses ruines et restaurera.

Il sera appelé à la direction de l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT), l'école de la rue Blanche.

Les Rois maudits de Maurice Druon le rendront populaire à la télévision dans le rôle de Charles de Valois. Ses dernières prestations en scène datent de 1996, avec Le Cid, dont il interpréta le rôle de Don Diègue aux côtés de Francis Huster.

Cet infatigable créateur construit de ses mains sur son domaine le Théâtre de plein air du château de Serres sur les modèles antiques. Cet édifice est distingué par le Prix Architecture et Musique de La Demeure historique, et accueille chaque été des spectacles littéraires et musicaux[3].

Il s’éteint en septembre 2007, soutenu par Michèle, son épouse, qui fut aussi sa plus dévouée collaboratrice.

Jean et Michèle Deschamps depuis 25 ans ont fait extraire la pierre taillée de la carrière de Saragan aux Baux-de-Provence, creusant dans la colline une scène entourée de colonnes immenses, un théâtre de pierre monolithique. Quand le théâtre sera terminé, l'un des rêves de Jean Deschamps sera réalisé : « mettre le spectateur face à l'histoire à Carcassonne, face à la mer à Sète, face à la nature à Serres, et face à la minéralité tellurique aux Baux » (Gérard Jouve, maire des Baux, cité par L'Indépendant. 19/09/2007). « On peut croire au hasard, mais il n'est pas interdit de penser à la prédestination d'un lieu qui attend, pour vivre, son créateur. » (Jean Deschamps)

Membre de l’Académie des arts, lettres et sciences de Languedoc, il était chevalier de la Légion d'honneur et officier des Arts et des Lettres.

Comédien[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

CD-rom[modifier | modifier le code]

  • Jean Deschamps, vagabond de théâtre, Mémoire d'Aude
  • Théâtre Jean Deschamps, le 15 juillet 2006, Association Contact
  • Les Rois maudits, INA-TF1

Discographie[modifier | modifier le code]

Dans les collections de L’Encyclopédie sonore (dir. Georges Hacquard) :

Théâtre, textes intégraux
  • Shakespeare : La Tragédie du Roi Richard II. (2 disques) Gérard Philipe, Jean Deschamps, Georges Wilson, Daniel Sorano, Monique Chaumette, Christiane Minazzoli et la troupe du T.N.P.
  • Corneille : Le Cid (2 disques) Enregistrement historique en scène : Gérard Philipe, Jean Deschamps, Jean Vilar, Georges Wilson, Silvia Monfort, Monique Chaumette et la troupe du T.N.P.
  • Corneille : Horace (2 disques) Jean Deschamps, Pierre Vaneck, Fernand Ledoux, Jean Desailly, Catherine Sellers, Maria Mauban, Françoise Rosay
  • Corneille : Cinna (2 disques) André Oumanski, Jean Deschamps, François Maistre, Christine Fersen
  • Racine : Andromaque (2 disques) Éléonore Hirt, Maria Mauban, Jean-Pierre Aumont, Jean Deschamps, Pierre Vaneck, Fernand Ledoux
  • Racine : Iphigénie (3 disques) Françoise Cingal, Silvia Monfort, Nathalie Nerval, Jean Deschamps, Jean Topart, Michel Paulin, Alexandre Rignault
  • Racine : Esther (2 disques) Catherine Sellers, Nathalie Nerval, Jean Deschamps, Michel Bouquet, Pierre Blanchar. Musique (soli, chœurs et orchestre) de Jean-Baptiste Moreau [premier enregistrement]
  • Racine : Athalie (3 disques) Maria Mériko, Maria Mauban, Jean Deschamps, Michel Bouquet, Didier Haudepin. Musique (soli, chœurs et orchestre) de Jean-Baptise Moreau [premier enregistrement]
  • Molière : Dom Juan (2 disques) Jean Vilar, Daniel Sorano et la troupe du T.N.P. Grand Prix de l’Académie du Disque français
  • Molière : Les Femmes savantes (2 disques) Françoise Rosay, Maria Mauban, Marguerite Pierry, Catherine Sellers, Rosy Varte, Fernand Ledoux, Michel Bouquet, Pierre Vaneck, Jean Deschamps
  • Molière : Le Malade imaginaire (3 disques) Michel Galabru, Jean-Claude Pascal, Guy Bedos, Lucien Baroux, Jean Deschamps, Robert Vattier, Les Frères Jacques, Sophie Daumier, Maria Pacôme, Marguerite Cassan. Musique (soli, ensemble vocal, orchestre) de Marc-Antoine Charpentier
  • Hugo : Ruy Blas (3 disques) Jean Deschamps, Michel Bouquet, Jacques Dacqmine, Henri Virlogeux, Marie Versini, Marie Marquet, Jeanne Fusier-Gir
  • Musset : Lorenzaccio (3 disques) Enregistrement historique en scène : Gérard Philipe, Daniel Ivernel, Jean Vilar, Jean Deschamps, Georges Wilson, Daniel Sorano, Monique Chaumette, Christiane Minazzoli et la troupe du T.N.P.; musique de Maurice Jarre
Théâtre, scènes choisies
  • Les Tragiques grecs : Eschyle : Les Perses, Agamemnon, Les Choéphores .- Sophocle : Œdipe roi, Antigone, Ajax, Œdipe à Colone .- Euripide : Hippolyte, Iphigénie à Aulis, Les Troyennes. Jean Deschamps, Jacques Dacqmine, Alexandre Rignault, Georges Chamarat, Jacqueline Morane, Nathalie Nerval, Anne Gaylor
  • Hommage à Molière (2 disques) : Les Précieuses ridicules, L’École des femmes, Le Tartuffe, Dom Juan, Le Misanthrope, Le Médecin malgré lui, Amphitryon, L’Avare, Le Bourgeois Gentilhomme, Les Fourberies de Scapin, Les Femmes savantes, Le Malade imaginaire. Louis Jouvet, Michel Bouquet, Jean Vilar, Daniel Sorano, Robert Hirsch, Fernand Ledoux, Maurice Baquet, Jacques Fabbri, André Roussin, Jean Mercure, Pierre Vaneck, Michel Galabru, Jean Deschamps, Les Frères Jacques, Arletty, Henri Salvador, Françoise Rosay, Dominique Blanchar, Danièle Évenou, Sophie Desmarets, Micheline Presle, Emmanuèle Riva, Maria Mauban, Rosy Varte
  • Théâtre romantique : Goethe : Faust .- Schiller : Wallenstein .- Kleist : Le Prince de Hombourg .- Mérimée : Le Carrosse du Saint-Sacrement .- Hugo : Hernani .- Musset : On ne badine pas avec l’amour .- Vigny : Chatterton. Bernard Verley, Michel Vitold, Michel Duchaussoy, Jean Deschamps, Lucien Arnaud, Emmanuèle Riva, Marcelle Ranson, Lucienne Le Marchand, Annick Jarry, Zanie Campan
  • Rostand : Scènes de… : Cyrano de Bergerac, L’Aiglon. Jean Deschamps, Jean-Paul Moulinot, Henri Vilbert, Gisèle Casadesus
  • Grandes Scènes d’amour du théâtre français (2 disques) : Corneille : Le Cid, Polyeucte .- Racine : Andromaque, Britannicus, Bérénice .- Molière : Le Misanthrope, Le Tartuffe .- Marivaux : Le Jeu de l’Amour et du Hasard .- Mérimée : Le Carrosse du Saint-Sacrement .- Hugo : Ruy Blas .- Vigny : Chatterton .- Musset : Il ne faut jurer de rien .- Rostand : Cyrano de Bergerac .- Claudel : Partage de midi. Gérard Philipe, Jean-Louis Barrault, Jean-Pierre Aumont, Jean Piat, Pierre Vaneck, Jean Deschamps, Michel Bouquet, Michel Duchaussoy, Edwige Feuillère, Éléonore Hirt, Marie Versini, Maria Mauban, Emmanuèle Riva, Danièle Lebrun, Geneviève Page, Micheline Presle
  • Tirades et monologues célèbres du théâtre français (2 disques) Monologues : Les Plaideurs, L’Avare, Le Malade imaginaire, Le Mariage de Figaro, Le Soulier de satin. Tirades : Le Cid, Horace, Athalie, Les Femmes savantes, Ruy Blas, Cyrano de Bergerac. Gérard Philipe, Jean Piat, Michel Galabru, Jean Deschamps, Fernand Ledoux, Catherine Sellers, Maria Meriko, Nathalie Nerval
Grands textes
  • La Bataille de Qadèch (l’épopée de Ramsès II) Traduction par Serge Sauneron, directeur de l’École française du Caire. Illustration musicale de Guy Bernard : harpe nubienne et trompettes d’époque reconstituées par le musée du Caire. Jean Deschamps, Jean d’Yd, chœurs parlés
  • La Chanson de Roland. Musique (trio de barytons et luth) de Pierre Maillard-Verger, premier Grand Prix de Rome. Jean Deschamps
  • L’Évangile de la Passion (2 disques) Textes réunis par Mgr Daniel Perrot. Musique originale (chœur et orchestre) de Michel Puig. Paul-Émile Deiber, Jean Deschamps, Pierre Vaneck, Daniel Ivernel, Raymond Gérome, Georges Chamarat, Fernand Ledoux, Giani Esposito, Julien Bertheau, Louis Velle
  • La Fontaine : Fables choisies (65 titres, 3 disques) Jean-Pierre Aumont, Pierre Bertin, Pierre Blanchar, André Brunot, Georges Chamarat, Aimé Clariond, Jean Davy, Jean Desailly, Jean Deschamps, Pierre Dux, Pierre Fresnay, Denis d’Inès, Pierre Larquey, Fernand Ledoux, Georges Le Roy, André Luguet, Jean-Paul Moulinot, François Périer, Pierre Richard-Willm, Berthe Bovy, Marguerite Moréno, Madeleine Ozeray, Françoise Rosay, Simone Valère
  • Goethe : Les Souffrances du jeune Werther. Jean Deschamps
  • Hugo : Pauca Meae (Contemplations). Jean Deschamps
Anthologies
  • Trésor de la Poésie lyrique française (Poésie et musique alternée), Moyen Âge — Renaissance. — Dix-septième siècle. — Dix-huitième siècle et préromantique. - Grands romantiques. — Romantisme et Parnasse. — Symbolistes. — Poètes d'hier. — Poésie de notre temps (1 et 2). Joachim, Maurane, Blanchar, Brunot, Bertin, Casares, Collet, Davy, Fabbri, Faure, Deschamps, Bovy, Rollin, Maillard-Verger, Luguet, Le Roy, Hornung, Maîtrise de l'Oratoire, Sextuor vocal de France, Ensemble vocal de Paris. Ensemble Vocal Sine Nomine, Quatuor d'Artistes.
  • Apollinaire : Le Bestiaire, Alcools, Calligrammes, Ombre de mon amour, Poèmes inédits. André Roussin, Jean-Paul Moulinot, Jean Deschamps, François Périer, Yves Furet
  • Aragon : Les Yeux d’Elsa, Le Crève-cœur, La Diane française, Le Musée Grévin, La Mise à mort, En étrange pays dans mon pays lui-même. Claude Giraud, Jean Deschamps, Julien Bertheau, Jean-Pierre Darras, Fernand Ledoux, Jean Rochefort
  • Bossuet : Méditations sur l’Évangile, Sermons sur le mauvais riche, sur la Providence, sur la mort, sur l’éminente dignité des pauvres, Oraisons funèbres d’Henriette d’Angleterre, du Prince de Condé, d’Henriette de France, Discours sur l’unité de l’Église. Jean Deschamps
  • Descartes : Discours de la Méthode, Méditations métaphysiques, Traité des Météores, Traité des Passions, Correspondance. Jean Deschamps
  • Giraudoux : Provinciales, Juliette au pays des hommes, La Guerre de Troie n’aura pas lieu, Judith, Pour Lucrèce, Intermezzo, Ondine, Siegfried, Simon le Pathétique, Électre, Sodome et Gomorrhe, Aventures de Jérôme Bardini. Louis Jouvet, Pierre Renoir, Jean Desailly, Jean Debucourt, Jean-Pierre Darras, Jean-Paul Moulinot, Georges Riquier, Pierre Hatet, Jean Deschamps, Edwige Feuillère, Simone Valère, Élisabeth Hardy
  • Hugo : Odes et Ballades, Hernani, Notre-Dame-de-Paris, Ruy Blas, Les Rayons et les Ombres, Châtiments, Les Années funestes, Les Contemplations, L’Année terrible. Jean Deschamps, Marguerite Perrin
  • Jaurès : Histoire socialiste de la Révolution française, Discours à la jeunesse, Discours à la chambre des députés, L’Armée nouvelle, Articles de L’Humanité. Jean Deschamps
  • Lucrèce : De Natura Rerum, traduction de René Morisset. Jean Deschamps
  • Montherlant : La Relève du matin, Les Bestiaires, Mors et Vita, Service inutile, Les Célibataires, Les Jeunes Filles, La Reine morte, Port-Royal, Le Cardinal d’Espagne. Henri Rollan, Jean Yonnel, Jean Deschamps, Jean-Paul Moulinot, Yves Furet, Denise Noël, Emmanuèle Riva, Clotilde Joano, Nathalie Nerval
  • Musset : Confession d’un Enfant du Siècle, Fantasio, Lorenzaccio, Il ne faut jurer de rien, On ne badine pas avec l’amour, Poésies. Pierre Vaneck, Jean Deschamps, Henri Pichette, Catherine Dux, Marcelle Ranson
  • Napoléon : Lettres, déclarations, proclamations. Jean Deschamps et T.N.P.
  • Péguy : Jeanne d’Arc, Le Mystère de la Charité de Jeanne d’Arc, Le Porche du Mystère de la deuxième Vertu, La Tapisserie de sainte Geneviève, L’Argent, Ève, La Tapisserie de Notre-Dame, Note conjointe sur M. Descartes. Fernand Ledoux, Jean Deschamps, Nathalie Nerval, Marguerite Perrin
  • Rimbaud : Poésies, Les Illuminations, Une Saison en enfer. Jean Marais, Jean Deschamps, Paul-Émile Deiber, Robert Etcheverry, Jacques Toja, Jean Topart
  • Saint-Exupéry : Courrier Sud, Vol de nuit, Terre des hommes, Pilote de guerre, Le Petit Prince, Citadelle. Michel Bouquet, Jean Deschamps, Jacques Dacqmine. Prix Colette. Grand prix national du Disque de Littérature française
  • Valéry : Album de vers anciens, La Jeune Parque, Charmes, Variété III, La Crise de l’esprit, Eupalinos ou l’Architecte, L’Âme et la Danse, Mon Faust. Henri Rollan, Jean Deschamps, Jean Desailly, Fernand Ledoux, Marguerite Perrin
  • Voltaire : Zaïre, Lettres philosophiques, Le Mondain, Zadig, Mahomet, Le Siècle de Louis XIV, Candide ou l’Optimisme, Traité sur la Tolérance, Dictionnaire philosophique, Épître à Horace. Jean Deschamps, Jean-Paul Moulinot, Robert Vattier, Yves-Marie Maurin, Gisèle Casadesus
Grandes Heures de l'Histoire
  • L’An II (Procès des Girondins, Procès de Danton, Le 9 thermidor.)
  • La Journée du 4 septembre 1870.
Titres pour la jeunesse 
  • Le Roman de Renard. Daniel Sorano, Jean Deschamps et les comédiens du TNP. (musique de Pierre Maillard-Verger)
  • Robinson Crusoë (Defoe). Jean Deschamps, Pierre Hatet. (musique de Maurice Jarre)
  • Merlin et Viviane, Jean Deschamps

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Journées d'étude des bibliothèques de France », sur Bulletin des bibliothèques de France (consulté le 12 juin 2010)
  2. « Si vous êtes abonnés. Jean Deschamps a fait hier soir vendredi 21 décembre ses débuts à la Comédie-Française dans le rôle de Titus », sur lemonde.fr (consulté le 12 juin 2010)
  3. « Serres par la grâce de la poésie », sur www.ladepeche.fr (consulté le 12 juin 2010)
sources 
  1. 1956/12 in BBF 1956 - Paris, t. 1, no 12 : "Journées d'étude des bibliothèques de France". 4e séance
  2. 2006/12/23 Il y a 50 ans dans Le Monde: "Jean Deschamps au Français"
  3. 2000/07/20 La Dépêche - Serres par la grâce de la poésie

Liens externes[modifier | modifier le code]