Jean Dard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dard.

Jean Dard est un instituteur français (né le à Maconge (Côte-d'Or) et mort le (à 44 ans) à Saint-Louis du Sénégal. Il a ouvert la première école d’Afrique noire francophone, à Saint-Louis, au Sénégal, en 1817. Il est l'auteur du premier dictionnaire de français-wolof, ainsi que d'une grammaire de wolof.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Dard a pratiqué, dans l'école qu'il a fondée à Saint-Louis, ce qu’on appelle à cette époque « l’enseignement mutuel »[1] se référant notamment aux écrits de l'abbé Gaultier (~1746 - 1818)[2]. Un des avantages de cette méthode pédagogique est de permettre à un seul enseignant de former de très nombreux élèves à la fois.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

  • Il est le cinquième des six enfants de Denis Dard, manouvrier, et Anne Bourrelier.
  • Il étudie, entre autres, à Autun, au petit collège de garçons annexé à l'école populaire gratuite instituée par Anne Marie Javouhey

Vie de famille[modifier | modifier le code]

En 1817 il épouse, « à la mode du pays », une signare, Marie Laisné, dont il aura un fils, Théodore-Auguste.

Le il se marie avec Charlotte Adélaïde Picard, témoin oculaire du naufrage de La Méduse. Ils auront trois enfants, nés en 1822, 1825 et 1827.

Décès[modifier | modifier le code]

Jean Dard meurt le 1er octobre 1833 à Saint-Louis, rue de l'Hôpital. Son épouse et ses trois enfants furent rapatriés aux frais de la Colonie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire français-wolof et français-bambara, suivi du dictionnaire wolof-français, Paris, Imprimerie royale, 1825 [1]
  • Grammaire Wolofe ou méthode pour étudier la langue des noirs en Sénégambie suivie d'un appendice, Paris, Imprimerie royale, 1826 [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Régine Bonnardel, Saint-Louis du Sénégal : mort ou naissance ?, L'Harmattan, 1992, 423 p. (ISBN 2-7384-0781-1) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Joseph Gaucher, Les débuts de l'enseignement en Afrique francophone : Jean Dard et l'école mutuelle de Saint-Louis du Sénégal, éditions Le Livre Africain, Paris, 1968, 199 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • « Jean Dard (1789-1833) », in Hommes et destins : dictionnaire biographique d'outre-mer, Académie des sciences d'outre-mer, 1975, vol. 5, p. 152-154 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]