Jean Cosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Cosse
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
UccleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
« Béton brut » du bâtiment Mercator à Louvain-la-Neuve.
Église Saint-François d'Assise (Louvain-la-Neuve).

Jean Cosse, né à Emptinne le 26 mars 1931 et mort à Waterloo le [1],[2],[3], est un architecte belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Cosse est originaire de Waterloo[4].

Diplômé en 1954 de l'institut Saint-Luc de Tournai, il est membre de l'Académie Royale de Belgique depuis 1976 et professeur d'architecture à l'Institut Supérieur d'Architecture Saint-Luc de Bruxelles et à la faculté polytechnique de Mons[2],[3],[5].

Il s'est vu décerner le «Grand Prix d'architecture de Belgique» en 1993[4].

Style[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses réalisations à Louvain-la-Neuve (bâtiment Mercator, Collège Jacques Leclercq, église Saint-François d'Assise) sont représentatives de l'architecture brutaliste, caractérisée par des surfaces de « béton brut » qui présentent une texture héritée du bois de coffrage[6], le béton « brut de décoffrage »[7],[8],[9] gardant la marque des planches de bois qui ont servi au moulage[10], leurs veinures ainsi que leurs lignes de jointure[11].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1962 : Prix Van de Ven
  • 1993 : Grand Prix d'Architecture de Belgique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Avenir
  2. a et b Pierre Granier, « Jean Cosse, architecte du spirituel », Cathobel,
  3. a et b Philippe Selke, « In memoriam : Jean Cosse et Jan Vyvey », Architectura.be,
  4. a b c d e f g h et i Eric Meuwissen et Paul Joachim, « Cosse: Itinéraire d'un sacré architecte », Le Soir, 28 novembre1994
  5. Roland Matthu, « In Memoriam: Jean Cosse (1931-2016) », A+ Architecture in Belgium,
  6. Homify : Exemples d'architecture brutaliste
  7. D.F., « L'harmonie du béton brut », L'Est Républicain,
  8. Maison d'architecte : architecture en Belgique
  9. Augustin Manaranche, « Brutalisme – Béton brut », Index Grafik,
  10. Sous l'influence du brutalisme
  11. Danièle Pauly, Le Corbusier: the Chapel at Ronchamp, Birkhäuser, 1997, p. 102.
  12. Bernadette Streel, « Institut Lavoisier, Faculté de Chimie, auditoires Van Helmont, laboratoire de Chimie, Institut Mercator, Faculté de Géologie et de Géographie », Inventaire du patrimoine culturel immobilier de la Région wallonne,
  13. : Université catholique de Louvain - Bâtiment Mercator
  14. Bernadette Streel, « Collège Jacques Leclercq, Faculté des Sciences économiques, sociales et politiques », Inventaire du patrimoine culturel immobilier de la Région wallonne,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Debuyst, Jean Cosse. Des maisons pour vivre, Bruxelles: Art Vie Esprit, 1975.
  • Nicolas Gilsoul, Jean Cosse. De l'enseignement à l'Œuvre, Saint-Gilles: Institut supérieur d'architecture Saint-Luc,1995-1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]