Jean Codure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Codure
Naissance
Seyne Drapeau de la France France
Décès (à 33 ans)
Rome
Nationalité française
Pays de résidence France, Italie
Profession
Activité principale
gouvernement religieux, écrivain
Formation
Lettres, philosophie et théologie

Compléments

Codure fait partie du groupe fondateur de la Compagnie de Jésus

Jean Codure, né le à Seyne, dans les Alpes-de-Haute-Provence (France) et mort le à Rome, est un prêtre jésuite français, un des premiers compagnons d'Ignace de Loyola et cofondateur de la Compagnie de Jésus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Codure est étudiant en théologie lorsqu'il part à Paris en 1534. C'est là qu'il rencontre Pierre Favre, qui devient son directeur spirituel en 1536. Il obtient sa Licence d'Arts en mars 1536 et participe à la rédaction des Exercices spirituels, sous la direction de Pierre Favre[1].

Plaque dans la basilique Saint-Nicolas-de-Port, commémorant le passage des neuf compagnons en route vers Venise en 1536.

Le 15 août 1536, il se joint au groupe des amis dans le Seigneur[2] qui, en l'absence de saint Ignace renouvelle les vœux de pauvreté et chasteté prononcés à Montmartre deux ans auparavant. Ils promettent en outre de faire un pèlerinage à Jérusalem si les circonstances le permettent. Le 14 septembre 1536 il obtient sa Maîtrise d'Arts[3].

En novembre 1536-janvier 1537, Codure accompagne les autres compagnons d'Ignace à travers la France, l'Allemagne et la Suisse pour rejoindre Ignace de Loyola à Venise, où ils organisent des préparatifs infructueux pour partir en pèlerinage à Jérusalem. Il est ordonné prêtre à Venise, en juin 1537, à peu près en même temps que cinq autres membres du groupe, parmi lesquels Ignace. Puis le groupe part à la fin du mois de juillet 1537 vers Rome, deux par deux, prêchant d'étape en étape. Codure passe par Trévise, Vicence et Padoue. Dans cette dernière ville, il est mis en prison sur ordre d'un évêque méfiant[4].

Il arrive à Rome le 21 avril 1538. Au printemps de 1539 le groupe forme le projet de fondation de la Compagnie de Jésus en tant qu'ordre religieux, qui sera approuvé en 1540 par le pape Paul III. Dès lors, le père Codure est surtout occupé par les préparatifs de cette fondation et l'écriture des constitutions de 1541. Le pape ayant demandé à l'ordre naissant de s'occuper de l'enseignement, Codure écrit notamment sur sa vision du collège.

Les constitutions sont acceptées en avril 1541. Le 22 avril suivant, Codure prononce ses vœux, avec les six pères présents à Rome. Il meurt subitement quatre mois plus tard, à l'âge de 33 ans[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. John W. Padberg S.J., The three forgotten founders of the Society of Jesus : Paschase Broët (1500-1562), Jean Codure (1508-1541), Claude Jay (1504-1552), 1977 p. 4.
  2. C'est en ces termes qu'Ignace parlait du groupe d'amis qui avec lui seraient les fondateurs de la Compagnie de Jésus. Cfr Etienne N. Degrez: Ignace, Xavier et Pierre Favre, amis dans le Seigneur, dans Vies consacrées, vol.78 (2006), pp.89-100.
  3. John W. Padberg S.J., op.cit. p. 4
  4. John W. Padberg S.J., op.cit. p. 7-8
  5. John W. Padberg S.J., op.cit.p. 16